Guelmim : Les associations formées aux techniques de réseautage

Guelmim : Les associations formées aux techniques de réseautage

Le «réseautage» est le thème des deux sessions de formation qui ont été organisées les 6 et 7 mai à Tan Tan et les 8 et 9 mai à Guelmim. Ces formations ont été destinées à 120 associations.  
Organisés par la Coordination régionale de l’Agence de développement social (ADS) dans la région de Guelmim-Smara, ces ateliers de formation s’inscrivent dans le cadre du programme Takwia pour la qualification des associations des provinces de Tan Tan et Guelmim et viennent pour opérationnaliser le plan régional de renforcement des capacités de ces associations.

Cette formation vise le renforcement des capacités du tissu associatif  pour qu’il puisse maîtriser les techniques du réseautage afin de jouer pleinement son rôle en tant qu’acteur stratégique de développement au niveau du territoire de la province.

Ces rencontres se proposent de mettre en avant l’importance cruciale que revêt le réseautage dans l’action conjointe ainsi que son rôle en tant qu’outil efficace pour l’échange d’informations et de connaissances concernant les besoins, mais aussi les solutions à proposer par les associations de manière à leur permettre de jouer pleinement leur rôle dans la réalisation du développement escompté.

Elle se fixe pour finalité d’institutionnaliser, de consolider et de jeter les passerelles de communication entre les associations locales et leurs partenaires, renforcer les compétences de la société civile tout en prônant une véritable approche participative d’autre part. Et lors de laquelle il a été procédé à la présentation des projets de développement des associations participantes et la sélection des meilleurs d’entre eux, outre l’organisation d’ateliers techniques et de tables rondes.

Cet événement a rassemblé quelque 120 associations des deux provinces œuvrant dans divers domaines, notamment social, culturel, environnemental et sportif et dont l’organisation émane de la conviction des responsables de l’ADS quant à l’importance du réseautage en termes d’efficacité, notamment pour le renforcement de la gouvernance territoriale, la promotion de la démocratie locale et le raffermissement du rôle des associations en matière de développement.

A travers ce forum des associations, l’ADS ambitionne donc de contribuer à l’édification d’une société civile solide, tout en créant des espaces à même de permettre la concrétisation d’objectifs clairs et la conception d’une vision homogène autour de la question du développement.

Lors de cet événement, il a également été procédé à la mise en place de cellules qui auront pour mission d’élaborer une stratégie d’incitation et de mobilisation des associations afin qu’elles soient regroupées dans le cadre de réseaux forts.n

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *