Guelmim mise sur le développement socio-économique

Guelmim mise sur le développement socio-économique

Plusieurs projets de développement socio-économique ont été lancés à Guelmim, à l’occasion du 14ème anniversaire de l’accession de SM le Roi Mohammed VI au Trône.

Ainsi, une délégation officielle, présidée par Abdelfatah Lebjioui, wali de la région, et accompagnée d’élus locaux et de membres du tissu associatif, a inauguré la route menant au douar de Wizkane, relevant de la commune rurale de Tagant, laquelle a été réalisée sur 3,260 km pour un montant de 5,69 millions DH.

Ce tronçon réalisé en six mois intervient dans le cadre d’un accord de partenariat visant la mise en œuvre du programme des routes rurales dans la province de Guelmim. Un projet financé par la Direction générale des collectivités locales, le conseil provincial de Guelmim et l’Agence  pour la promotion  socio-économique des provinces du Sud.

La délégation a également visité le chantier de construction du lycée collégial de Tagant, qui s’étend sur une superficie de 2.160 m2. Financé par l’Académie régionale de l’éducation et de la formation, ce projet a nécessité une enveloppe budgétaire de 9,29 millions DH.

Du côté de la commune rurale Abayno, le wali de la région a, cette fois-ci, inauguré la Maison de l’étudiante, réalisée pour un montant de 1,41 million DH et financée par l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), la commune rurale d’Abayno et l’Entraide nationale. Cette structure, pouvant accueillir 40 étudiantes, vise à lutter contre la déperdition scolaire et encourager la scolarisation des filles du milieu rural.

Autre inauguration, celle d’un dispensaire, réalisé pour un coût de 450.000 DH, dont les prestations profiteront à près d’un millier de personnes.

Au centre de la commune, le coup d’envoi a également été donné pour  la construction d’une Khettara et d’une séguia d’une longueur de 1.000 mètres devant assurer l’irrigation de 30 hectares à partir des eaux d’Ain Abayno, comme il a été procédé à la distribution d’équipements divers à huit associations actives dans la commune de Taghjit, située à 80 km au nord-est de la ville de Guelmim.

La réalisation de ces projets de développement est de nature à contribuer à l’amélioration des conditions socio-économiques de la population de la région de Guelmim-Smara et à l’accroissement de l’attractivité de la ville afin d’en faire un pôle prometteur pour le tourisme, que ce soit à l’échelle nationale ou internationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *