Guelmim-Smara : La région se dote de sa feuille de route touristique

Guelmim-Smara : La région se dote de sa feuille  de route touristique

Le contrat-programme du secteur touristique au niveau de la région de Guelmim-Smara prévoit la réalisation de 47 projets et qui vont assurer une meilleure exploitation des potentialités disponibles.

Cette région est inclue dans la stratégie nationale touristique «Vision 2020» qui aspire à faire de cette destination touristique, qui réunit des sites naturels diversifiés, une des plus importantes destinations balnéaires au Maroc. Dans le cadre d’un programme consensuel au niveau de la région de Guelmim-Smara, il a été convenu de mettre en œuvre 47 projets axés sur les volets de l’animation, du sport, du développement durable, du patrimoine local et des produits locaux à grande valeur ajoutée.

Les acteurs locaux et les professionnels du secteur dans la région placent de grands espoirs sur la réalisation de ces projets qui devront avoir un impact positif sur le secteur et les activités connexes et devront contribuer à l’enrichissement du produit touristique des stations touristiques Chbika et Plage Blanche dont la réalisation s’inscrit dans le cadre du Plan Azur.

Pour la réalisation des chantiers, le ministère du tourisme a mis en place un office chargé de garantir toutes les conditions de réussite à la réalisation des projets et de faciliter la coordination entre les différentes parties concernées par la mise en œuvre de cette vision.

La nouvelle vision touristique de la région a pour objectif de diversifier les marchés, d’augmenter la capacité d’accueil, notamment au niveau de la station balnéaire Plage Blanche pour en faire la première destination balnéaire au Maroc, de renforcer les activités d’animation, de varier l’offre d’hébergement et de valoriser les atouts culturels.

Elle vise également à préserver le patrimoine naturel (promotion du tourisme écologique), promouvoir l’infrastructure, en particulier l’aéroport de Guelmim pour accueillir les vols internationaux et améliorer les services de transport et de télécommunications de manière générale.

La région dispose, en effet, d’importantes potentialités, en l’occurrence l’étendue de son paysage naturel varié, une côte littorale atlantique de 170 km dont la Plage Blanche, des sources thermales, des oasis d’une beauté exceptionnelle et des sites historiques datant de milliers d’années.

Les études sont déjà lancées pour doter la région d’un important projet touristique composé d’un hôtel quatre étoiles, un méga-centre commercial, et des unités résidentielles.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *