Guelmim : Taghjijt célèbre les dattes

Guelmim : Taghjijt célèbre les dattes

Organisé par l’association du Moussem des dattes, entre le 11 et le 13 octobre, sous le thème «Les produits de terroir expriment la biodiversité des oasis», ce festival constitue un espace de rencontre entre producteurs, coopératives, sociétés de conditionnement et de valorisation, artisans et associations de toute la zone de production de cette richesse.
Ainsi ce festival mettra en lumière les atouts dont dispose la région de Guelmim-Smara en phoeniciculture, et offrira aux participants issus des quatre régions du Royaume l’opportunité d’établir des partenariats entre les professionnels de ce secteur, et de mettre en valeur les potentialités de ce secteur et sa place dans le tissu économique national, et s’inscrit dans le cadre du Plan Maroc Vert qui fait du développement solidaire et durable son objectif principal.
Plusieurs thématiques seront au menu du programme dont des ateliers qui auront pour thèmes «Le rôle des produits de terroir dans la promotion de l’économie sociale et solidaire», «Les normes internationales des dattes», «La place pour la datte marocaine sur les marchés national et international» et «L’action associative et les outils du réseautage».
Pour cette édition, le festival consacrera des prix pour récompenser les agriculteurs qui ont fourni des efforts pour la promotion de la phoeniciculture dans la région, l’amélioration de la productivité et de l’artisanat à base des sous-produits du palmier dattier.
La  foire qui sera tenue lors de ce festival exposera les différentes variétés des dattes fruits par les coopératives de traitement et conditionnement des dattes, les producteurs potentiels et les revendeurs, ainsi que des dérivés des dattes par des groupes de femmes rurales et des associations locales et des sous-produits du palmier dattier par les associations.
Au menu de ce festival figurent également des activités culturelles et artistiques, des concours relatifs à la production des dattes et des excursions touristiques.
Le secteur de la phoeniciculture au niveau de la région de Guelmim-Smara se voit injecter 311 millions de dirhams par le Plan Maroc Vert. Et ce afin d’améliorer la production des dattes en passant de 16.000 tonnes en 2009 à 21.000 en 2020 et à créer 785.000 journées de travail dans les provinces de Tata, Guelmim et Assa-Zag.
A elle seule, cette région compte 1,5 million de palmiers, dont 900 palmiers dattiers, étendus sur une superficie totale de 10.000 ha (219 oasis), ce qui fait de cette région la plus importante en matière de production de dattes au niveau du Royaume.n

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *