Investissement : Un nouveau marché de gros des fruits et légumes pour Tanger

Investissement : Un nouveau marché de gros des fruits et légumes pour Tanger

La ville du détroit sera dotée d’un nouveau marché de gros des fruits et légumes moderne et répondant aux standards de qualité requis. D’un investissement global de près de 80 millions DH, ce nouveau projet s’inscrit «dans la continuité des grands chantiers de développement intégrés dans le cadre du programme Tanger-Métropole», selon les responsables de ce projet.

Notons que ce projet du marché de gros fait partie des plus importants équipements communaux de Tanger, qui sont prévus, dans le cadre du plan Tanger-Métropole, d’être transférés à la périphérie, et ce pour désengorger le centre-ville. S’étendant sur un terrain total de 11 ha, ce projet sera réalisé en remplacement de l’actuel marché de gros, situé sur l’un des quartiers les plus peuplés de l’arrondissement Béni Makada. Il contribuera ainsi au désengorgement du trafic dans des principales artères, dont les avenues la place Ligue Arabe ainsi que les deux avenues Moulaly Ismaël et Tarik Ibnou Ziad. Lesquelles sont quotidiennement traversées, entre autres, par des camions et fourgons, qui sont destinés au chargement et déchargement de marchandises dans l’actuel marché de gros.  

Situé sur la rocade sud de la ville, le nouveau projet est inspiré des modèles internationaux déjà existants, en particulier en France, l’Espagne et l’Argentine. Il est composé d’une halle aux légumes de 5.520 m2, une deuxième de même surface, consacrée aux légumes, puis une troisième de vente de 2.500 m2. Des locaux de 1.200 m2 seront aménagés pour accueillir des installations frigorifiques. Quelque 402 seront destinés à  accueillir des bureaux administratifs (260 m2), des locaux et guichets bancaires (100 m2) et des services de contrôle (42).

Alors qu’un espace de 9.200 m2 sera aménagé pour abriter des caisses vides et 1.850 m2 aux ventes sur camions. Et à l’instar des grands marchés de gros ultramodernes, un espace sera aménagé en vue d’accueillir des cafés-restaurants (260 m2), un établissement hôtelier (620 m2) et une salle de prière (100 m2) et des blocs sanitaires (546 m2). Quant aux aménagements extérieurs, le projet prévoit notamment la construction des parkings, des espaces verts.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *