Journées d’information sur les hépatites virales : Les nouvelles approches pour le traitement à l’épreuve

Journées d’information sur les hépatites virales : Les nouvelles approches pour le traitement à l’épreuve

Sous le thème «New developments in viral hepatities», la Morocco-US Workshop organise, du 21 au 28 novembre, des journées d’information sur les hépatites virales, à travers quatre Facultés de médecine et de pharmacie du Royaume. Des journées scientifiques destinées aux chercheurs, spécialistes, enseignants-docteurs ainsi qu’aux étudiants des Facultés de médecine et de pharmacie de Marrakech (21 novembre) d’Oujda (24), Fès (25) et Rabat (28). Une activité organisée en collaboration avec l’Agence de l’Oriental, le Centre national pour la recherche scientifique et technique, la Société marocaine des maladies de l’appareil digestif, le Centre de recherche en épidémiologie clinique et essais thérapeutiques de Rabat, l’Association Avenir pour la science et le savoir, l’Association marocaine-américaine des sciences pharmaceutiques, l’Institut Pasteur, l’ambassade des Etats-Unis au Maroc et les Facultés concernées. Au niveau de la Faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda, trois communications ont été programmées au cours de la matinée du jeudi 24 novembre : la «Gene therapy on HBV», par le Pr. Catherine Wu de l’University of Connecticut Health Center, USA, la «Prévalence des hépatites virales dans la région de l’Oriental et expériences personnelles du service d’hépato- gastroentérologie» par le Pr. Zahi Ismaili de la Faculté de médecine et de pharmacie d’Oujda, les «Expériences du service de gastroentérologie de la ville d’Oujda dans l’état des lieux des hépatites» par les professeurs Zahi et Serraj. En parallèle, une table ronde sera animée sur les «Génotypes du virus de l’hépatite virale B : profil épidémiologique et impact thérapeutique». Et ce à partir des résultats préliminaires de l’étude multicentrique réalisée sous l’égide de la SMMAD. En somme, un ensemble de thématiques se rapportant aux HBV, aux virus de l’hépatite C, au cycle du virus ainsi qu’aux épidémiologies. Une opportunité pour les chercheurs américains pour passer au peigne fin les hépatites chroniques et les nouvelles approches pour le traitement et la thérapie génique RNA. L’après-midi a été consacrée aux perspectives de collaboration entre les USA et le Maroc en matière de recherche scientifique sur les hépatites. Un échange qui se veut fructueux et qui initiera des recherches communes, précise l’argumentaire de ces journées. C’est d’ailleurs ce que préconisent les objectifs annoncés par les organisateurs puisque l’ensemble des intervenants traitera aussi des avancées réalisées au niveau de la spécialisation avec une décortication des états des lieux et les efforts consentis par le côté marocain afin d’optimiser le suivi de cette maladie à l’échelle nationale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *