Kénitra : 820 logements pour les ménages défavorisés

Un total de 820 logements au prix unitaire de 140.000 dirhams, destinés aux ménages défavorisés, seront construits dans la ville de Kénitra, a-t-on appris, mercredi, auprès de l’inspection régionale du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace. Trois projets sont initiés à cet effet. Deux projets seront réalisés par le groupe Al Omrane, l’un portant sur la construction de 150 unités au lotissement «Al Amal» et l’autre de 170 unités au lotissement «Le Vallon». Le troisième projet, initié en partenariat avec le privé, concerne la réalisation de 500 unités. Ce nouveau produit vise, conformément aux Hautes directives royales, à faire bénéficier les familles les plus démunies, dont le revenu mensuel n’excède pas 1,5 fois le SMIG (2.700 dirhams), des subventions de l’Etat pour l’accès au logement dans le cadre de la lutte contre l’habitat insalubre. Les bénéficiaires peuvent recourir à des crédits garantis par le Fogarim.
Une commission interne constituée des représentants du ministère de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’aménagement de l’espace au niveau de la région du Gharb-Chrarda-Beni Hssen a été instituée pour traiter les demandes collectées par l’Agence urbaine de Kénitra-Sidi Kacem, dont le nombre est d’environ 1.400 demandes, indique l’inspection régionale du ministère de l’Habitat.
Ce programme à faible valeur immobilière donnera une nouvelle impulsion à la politique de prévention de l’habitat insalubre et permettra à une large frange des familles défavorisées d’accéder à la propriété d’un logement dans des conditions appropriées, aussi bien en ville que dans la campagne, et ce conformément à l’esprit de l’Initiative nationale pour le développement humain.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *