Khénifra : Le Festival de l’olivier souffle sa troisième bougie

Khénifra : Le Festival de l’olivier souffle sa troisième bougie

La troisième édition du Festival de l’olivier s’est ouverte, samedi dans la commune rurale de Ouaoumana, sous la présidence du gouverneur de la province de Khénifra, Ou Ali Hajir. Organisé par la commune rurale de Ouaouman en collaboration avec la direction provinciale de l’agriculture et des acteurs de la société civile locale sous le signe «L’olivier, un levier du développement local» ce festival de deux jours (18-19 décembre) vise à contribuer au développement de cette culture et à encourager la commercialisation de ce produit dans une région connue par la qualité de sa production. Les organisateurs ont aménagé, à cette occasion, des stands où sont exposés les différentes variétés de l’olivier, l’huile locale, le miel, les plants de pépinière d’olivier ainsi que des produits de l’artisanat local.
La cérémonie d’ouverture de cette manifestation, à laquelle ont pris part les autorités locales, les élus et des chefs de services extérieurs, a été rehaussée par des spectacles de fantasia et de l’art d’Ahidous. La province de Khénifra compte environ 8.600 hectares d’olivier, dont 6.600 ha productifs.
Les principales variétés d’olives cultivées dans la région restent la picholine marocaine, la haouzia, la menara et enfin la maslala. La région de Ouaoumana demeure la première zone productive au niveau de la province avec plus de 3.000 hectares. Dans une déclaration à la MAP, le directeur provincial de l’agriculture, Mohamed Ouissa a indiqué que la DPA œuvre pour l’élargissement et l’extension de cette superficie, notamment dans le cadre du programme MCA (Millenium Challenge Account) qui prévoit la plantation d’environ 6.700 ha supplémentaires.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *