La feuille de route de l’Agence urbaine

Dans un point de presse, le directeur de l’agence, Ahmed Saâdi, a souligné que cette stratégie porte sur plusieurs axes relatifs à l’ouverture et la délimitation des nouveaux pôles urbanistiques par le biais de mécanismes de planification urbaine, l’actualisation des documents de l’urbanisme et la généralisation de la couverture des villes et centres de la province.
Cette stratégie concerne également l’élaboration de projets portant sur la mise à niveau de l’urbanisme en milieu urbain et d’une cartographie des régions à même d’être urbanisées ainsi que l’octroi d’une assistance technique à la population en milieu rural. La mise en place de cette stratégie, a-t-il ajouté, a tenu compte de la réalité urbanistique de la région notamment après le séisme de 2004, de la pression sans cesse croissante sur les zones urbaines et les centres des collectivités rurales et les domaines situés près des projets structurels en cours de réalisation. M. Saâdi a indiqué que l’agence a présenté des données sur deux zones ouvertes à l’urbanisme à Al-Hoceima (Iboulay 46 Ha et Sidi Abed 45 Ha) qui vont permettre de créer deux pôles urbains comprenant environ 4.000 lots de terrains destinés à l’habitat économique, aux immeubles et villas ainsi qu’aux équipements publics à caractère socio-économique et touristique. Dans ce contexte, M. Saâdi a souligné qu’une étude sera lancée en 2007 pour la création d’une nouvelle cité dans la périphérie d’Al-Hoceima, ajoutant que dans le cadre des efforts déployés pour la mise à niveau de la province, l’agence a mis en place un projet intégré pour la réhabilitation de l’espace de la ville en coordination avec les autorités provinciales, les communes, les collectivités locales et les différents partenaires. Le directeur de l’agence a indiqué que la mise en œuvre du guichet unique va contribuer à l’amélioration de la gestion du domaine urbain et le traitement rapide des dossiers de construction et la simplification des procédures. M. Saâdi a souligné que la mise en place d’un cadre de partenariat avec les collectivités locales et les différents partenaires dans le domaine de l’urbanisme et de l’habitat permettra de réaliser un développement équilibré qui répond au développement et aux aspirations de la population urbaine et rurale.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *