La ville de Dakhla célèbre son retour à la mère patrie

La ville de Dakhla célèbre son retour à la mère patrie

Plusieurs projets ont vu le jour à Dakhla chef-lieu de la région Oued Eddahab-Lagouira à l’occasion du 33ème anniversaire de sa récupération.
Depuis son retour à la mère patrie, en 1979, les pouvoirs publics ont mobilisé des moyens exceptionnels pour hisser cette région au rang des autres régions du Royaume tout en faisant appel à la solidarité nationale pour entreprendre de grands chantiers de développement de cette partie du Royaume et par là, permettre à la population des provinces du Sud de bénéficier des mêmes conditions de vie comme partout dans le reste du pays.
A cette occasion Mustapha El-Ktiri, haut-commissaire aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, accompagné de Hamid Chabbar, wali de la région Oued Eddahab-Lagouira, des élus, des chefs des services extérieurs, des notables et chioukh des tribus sahraouies et des représentants de la société civile, a procédé, mardi dernier, au lancement de plusieurs projets au niveau de la ville de Dakhla dont la population totale avoisine les 100 mille habitants. Ainsi il a été procédé au lancement des travaux pour le réaménagement de certains quartiers sous-équipés de cette ville, l’élargissement du réseau d’assainissement liquide et la réalisation d’une station de traitement des eaux usées.
Par la même occasion, M El-Ktiri a présidé un meeting populaire pour mettre en valeur les profondes significations symbolisées par l’événement, et lors duquel il a mis en relief le sens de patriotisme que symbolise ce glorieux anniversaire si riche en valeurs nobles d’appartenir sincèrement à la patrie et en enseignements qui incarnent les sentiments d’attachement indéfectible aux fondements authentiques et aux constantes de la nation et de la mobilisation pour la défense de la patrie. Une cérémonie a été organisée et durant laquelle il a été procédé à la remise de distinction aux héros de l’armée de libération, à l’occasion de ce 33ème anniversaire de la récupération de cette région.
Depuis 1979 Dakhla a choisi une vision globale qui s’inscrit dans le cadre d’une synergie impliquant les collectivités et les autorités locales, la société civile, ainsi que de nombreux partenaires publics et privés. Ainsi, l’équipement technique du territoire a été accompagné par la réalisation de nombreux équipements collectifs, conférant aux villes un confort de vie défiant l’environnement désertique du Sahara. Dakhla a réussi à éradiquer définitivement tous les bidonvilles existant sur son territoire depuis près de deux décennies, après l’élimination entière de 5.117 baraques, la réalisation de deux lotissements (Al-Wahda et Ennhda) sur une superficie totale de 160 ha et le recasement de plus de 25 mille personnes pour un montant global de 328 millions DH.
Cette région dispose de belles plages au panorama féerique et pittoresque, des plages sauvages et vierges qui s’étendent sur des centaines de kilomètres le long du littoral, émergeant parfois entre les longues chaînes des falaises et parfois s’exposant en tapis de sable doré sur 20 ou 30 km pour chaque plage, ces atouts font d’elle une destination des plus prometteuses.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *