Laâyoune : 100 millions de dirhams pour les infrastructures scolaires

Laâyoune : 100 millions de dirhams pour les infrastructures scolaires

Selon les données fournies par l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Laâyoune (AREF), pour faire face à la croissance que connaît cette région et garantir une meilleure extension de l’offre de l’enseignement scolaire, l’AREF procédera en cours de la saison scolaire 2011-2012 à des opérations de construction, de rénovation et d’agrandissement de plusieurs établissements scolaires pour un coût de 100 millions DH, ce qui démontre l’importance accordée à l’enseignement dans cette région, dans la perspective d’élargir les capacités d’accueil. Ces investissements vont porter sur la création de 4 écoles primaires, 4 collèges et 2 lycées dans la province de Laâyoune, ainsi que la création et l’élargissement d’autres établissements scolaires à Tarfaya et Boujdour. La construction de ces nouveaux établissements s’inscrit dans le cadre du renforcement des infrastructures scolaires dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra qui a connu une forte augmentation du taux de scolarité suite au grand développement urbanistique que connaît la région, en l’occurrence la ville de Laâyoune avec la création de nouveaux quartiers à l’est de la ville. Selon la même source, durant la période 2007-2011, cette région a vu la création de 7 écoles primaires, 3 lycées et 3 collèges, ainsi que l’élargissement de 3 collèges et un lycée, et la rénovation et l’agrandissement de 85 établissements, alors que 4 établissements scolaires ont été équipés et raccordés au réseau de distribution d’eau et d’électricité. Cette nouvelle rentrée scolaire, qui coïncide cette année avec l’arrivée à échéance du Programme d’urgence (2009-2012), est marquée par la scolarisation de 54.974 élèves dont 12.966 nouvelles inscriptions. Ces élèves poursuivent leurs études dans 89 établissements scolaires relevant du secteur public. Cette nouvelle rentrée scolaire a aussi été marquée par le lancement des travaux pour la création de la première Ecole supérieure de technologie (EST) dans les provinces du Sud, et qui répondra aux besoins croissants au niveau local en matière de formation technique. Cette école sera bâtie sur une superficie de 3,7 ha, au lotissement 25 Mars situé à l’est de la ville de Laâyoune, et coûtera 5 millions DH. L’EST sera ainsi composée de services dédiés à l’enseignement technique, dont un amphithéâtre pouvant accueillir jusqu’à 250 étudiants ainsi que 22 salles de classe. Par ailleurs, dans le cadre des efforts visant à remédier aux contraintes socio-économiques et à la promotion de l’égalité des chances, d’autres mesures ont été prises pour améliorer les conditions de scolarisation des élèves en général et des plus nécessiteux en particulier, notamment grâce aux différents volets du soutien social, notamment l’Initiative royale «Un million de cartables», dont ont bénéficié les élèves de différents niveaux de scolarisation issus du monde rural et urbain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *