Laâyoune : 1215,6 millions DH d investissements approuvés

Laâyoune : 1215,6 millions DH d investissements approuvés

Selon le bilan dressé par le Centre régional d’investissement de Laâyoune, cette région a pu attirer 1.215,6 millions DH d’investissements lors du premier semestre de l’année 2013.

Ainsi neuf dossiers ont été satisfaits lors des réunions de la Commission régionale d’investissement. Ces investissements engendreraient la création de 628 emplois.

Pour ce qui est de la création d’entreprises, ce premier semestre a vu la création de 91 unités dont 39 personnes morales et 52 personnes physiques. 154 certificats négatifs ont été accordés durant cette période.
Selon ce bilan, le Centre a continué d’œuvrer pour plus de simplification de la procédure de création d’entreprise. Ainsi après les derniers changements relatifs à la Société à responsabilité limitée (SARL), le délai de la délivrance du bulletin de notification de la création d’entreprise s’est nettement amélioré. Et d’ajouter que malgré la présence de la personne qui représente le tribunal de première instance de Laâyoune, cette dernière n’a toujours pas le pouvoir de signer les documents afférents à la création des entreprises, ce qui veut dire que les dossiers sont toujours traités au niveau du tribunal selon les méthodes classiques.

Le bilan rappelle que la promotion et le développement socio-économique de la région sont devenus l’une des principales missions du CRI. «Dans cette optique, le Centre a œuvré en partenariat avec les acteurs locaux pour l’accompagnement et l’encadrement des coopératives, des associations et des jeunes porteurs de projets. Ainsi plusieurs actions ont été menées dans le but de lutter contre le chômage local. Dans ce sens, le Centre pilote le programme formation-insertion des jeunes de la région dans le secteur de la pêche artisanale qui concerne l’octroi de 250 barques de pêche.

Les bénéficiaires de ce programme profiteront d’une licence de pêche et une barque équipée du matériel de pêche. Depuis juin 2011, 160 jeunes ont démarré la formation théorique et pratique à l’Institut technologique de pêche maritime de Laâyoune. En plus du pilotage de ce programme, le CRI accompagne les jeunes pour la création de leurs futures entreprises et les coopératives d’avitaillement et de commercialisation des produits de la pêche», souligne ce bilan.

Pour ce qui est du Programme national d’appui à la création d’entreprises (PRONACE), destiné aux jeunes porteurs de projets, il apporte de nombreuses facilités encourageant les jeunes à développer davantage l’esprit d’entrepreneuriat et à saisir les opportunités offertes pour créer leurs propres entreprises.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *