Laâyoune : 2.755 bénéficiaires du Plan Rawaj

Laâyoune : 2.755 bénéficiaires du Plan Rawaj

Depuis son lancement, le Plan Rawaj-Vision 2020 qui vise à faire du secteur du commerce et de la distribution l’un des leviers du développement socio-économique a touché 2.755 bénéficiaires dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra. Lancé par le ministère du commerce, de l’industrie et des nouvelles technologies, le Plan Rawaj-Vision 2020 porte sur l’appui à la modernisation du commerce de proximité de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra et consiste en l’accompagnement des commerçants par la formation, l’expertise et la contribution à l’acquisition des équipements professionnels nécessaires à la modernisation et la réhabilitation des commerces.
A ce jour, 2.335 petits commerces, dont 1.915 à Laâyoune  et 420 à Boujdour, ont profité de ce plan  qui consiste à soutenir le secteur du commerce domestique, de moderniser ses composants variés, d’accroître ses performances d’ici 2020, et de créer un fonds de développement du commerce destiné à soutenir la promotion et la modernisation des activités d’affaires des petits commerçants. Le coût global maximal du programme  s’élève à 63,2 millionsDH. Ce programme a ciblé au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra plusieurs secteurs d’activités, notamment des produits alimentaires, de vêtements prêts-à-porter, des produits cosmétiques, la boucherie et la vente de poissons, des légumes et des fruits. Ces  locaux de commerce sont distribués dans  tous les artères des villes de Laâyoune et Boujdour. Ce plan lancé en 2011 prévoit  aussi  d’autres axes dont une étude de faisabilité  en vue de créer une zone d’activités à Laâyoune. La réalisation de ce projet sera assurée par le ministère du commerce, la commune urbaine de Laâyoune, la wilaya de la région Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, l’Agence du Sud et la CDG, à travers MedZ.  Ainsi qu’un autre projet en partenariat avec l’Agence nationale des petites et moyennes entreprises pour assurer l’accompagnement de quatre unités qui viennent de voir le jour au niveau de la ville de Laâyoune. Cet accompagnement est assuré par le programme Moussanada des PME et vise à améliorer la compétitivité de ces unités. Le Plan Rawaj prévoit des mesures de financement leur permettant de développer la rentabilité de leurs projets et de contribuer pleinement à la modernisation du secteur du commerce, appelé à devenir un véritable levier de développement local. Ainsi ce plan repose sur trois piliers : l’amélioration et la planification commerciale de l’offre d’accueil, la modernisation du commerce de proximité et enfin l’organisation des circuits de distribution.  Rappelons que le secteur commercial joue un rôle important dans le développement socio-économique et la création d’emplois au niveau de cette région qui connaît une grande dynamique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *