Laâyoune : 211 MDH d’investissements pour le 2e semestre 2009

Laâyoune : 211 MDH d’investissements pour le 2e semestre 2009

Selon un rapport établi par le Centre régional d’investissement de Laâyoune, et dont une copie est parvenue à ALM, le total des investissements approuvés par la Commission régionale d’investissement de Laâyoune est de 211 millions de dirhams. Ainsi, ces investissements engendreraient la création de 477 emplois. S’agissant de la répartition de ces investissements, le secteur touristique et le BTP s’accaparent 14% chacun, alors que le reste qui est de 72% est réparti entre les différents secteurs. Concernant la création des entreprises, le centre a accordé 133 certificats négatifs, dont 121 pour les SARL et le 12 restants pour différentes formes de sociétés. Au cours du deuxième semestre 2009, le Centre régional d’investissement de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra a continué d’appuyer et d’accompagner l’initiative privée. «En effet, en plus de sa principale mission d’aide à la création d’entreprises et aux porteurs de projets d’investissement, le centre a poursuivi sa stratégie de communication et de promotion de la région et de ses potentialités économiques dans l’objectif d’attirer les investisseurs nationaux et internationaux», lit-on- sur le rapport dressé par ce centre. Et d’ajouter que le centre n’a épargné aucun effort en vue de créer une certaine dynamique de l’économie sociale au niveau de la région. Ceci à travers différents programmes et initiatives dont la convention-cadre relative à l’insertion des jeunes diplômés de la région dans le secteur de la pêche artisanale, le programme d’aide à la création des PME-PMI dans le domaine de l’externalisation, en partenariat avec le CRI et la société Phosboucraâ, et dont la première phase a commencé, le programme «Moukawalati» d’aide à la création d’entreprises par les jeunes diplômés de la région, l’orientation et l’accompagnement des coopératives, des associations et des microentreprises. Pour les responsables de ce centre, le développement de l’investissement espagnol dans la région, surtout dans le domaine du tourisme, nécessite l’ouverture d’une ligne maritime reliant l’archipel canarien avec les villes portuaires de la région. La région bénéficie d’une exonération totale des impôts et taxes associées: TVA, Impôt sur les sociétés et Impôt sur le revenu. Comme elle fait l’objet d’un intérêt particulier pour son intégration et sa mise à niveau avec les autres régions du pays. Des efforts importants sont consentis pour soutenir le développement des secteurs de la pêche et de l’élevage et tous les autres secteurs qui recèlent d’importantes potentialités pour les investisseurs nationaux ou internationaux.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *