Laâyoune

Laâyoune

La ville de Laâyoune, chef-lieu des provinces du Sud, connaîtra la réalisation d’une série de projets pour la protection de l’environnement au niveau de cette région. Ainsi cette dernière verra la création d’une ceinture verte au nord de Laâyoune sur une superficie d’environ 75 hectares pour un montant estimé à plus de 2,91 millions DH. Il s’agit aussi de l’implantation de cette superficie en arbres et son équipement en système d’irrigation goutte-à-goutte, ainsi que sa réhabilitation à travers la construction d’une clôture et d’un circuit sportif et l’aménagement d’un espace pour enfants. Ainsi que la réalisation d’une étude pour la mise en place d’un système d’arrosage de goutte-à-goutte, outre des études techniques pour la qualification de l’espace de divertissement, prévu à proximité de la ceinture verte au cours de l’année 2012 et pour la période 2013-2015. Ces projets, lancés par le Haut-commissariat aux eaux et forêts et à la lutte contre la désertification en collaboration avec le conseil municipal de la ville de Laâyoune et la wilaya de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra sont destinés à protéger, la ville de Laâyoune contre les vents de sable, à la lutte contre l’ensablement, la sauvegarde de ses infrastructures et la création d’espaces récréatifs pour la population urbaine. Un autre projet sera réalisé à Hay Al Kassam à Laâyoune et porte sur la lutte contre l’ensablement pour un montant global de plus de 4 millions DH, dont près de 3,4 millions consacrés à l’implantation des arbres sur une superficie de 45 hectares. Aussi une convention a été signée, mardi dernier, entre le HCEFLCD et l’Association Talh pour l’eau et l’environnement à Laâyoune, elle vise à définir le cadre général de partenariat et de coopération entre les deux parties dans les domaines de préservation et de développement des ressources naturelles dans les provinces du Sud en général et plus particulièrement dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, à travers des projets et des programmes déterminés. Parallèlement à la réalisation de cette ceinture, d’autres actions de plantation d’arbres et d’entretiens des espaces verts sont menées à l’intérieur de la ville de Laâyoune, notamment les places publiques pour renforcer la lutte contre l’avancée des sables et contribuer à l’amélioration du cadre de vie des populations locales.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *