Laâyoune accueille la troisième édition du forum maghrébin des femmes élues

Laâyoune accueille la troisième édition du forum maghrébin des femmes élues

Du 22 au 25 mai, la ville de Laâyoune abrite la troisième édition du forum maghrébin des femmes élues avec la participation de femmes issues des trois régions du sud du Royaume et des pays maghrébins.

Le coup d’envoi de ce forum a été donné, mercredi, au siège des congrès à Laâyoune en présence de Khalil Dakhil, wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, et se tient sous le thème «Les liens communs culturels et spirituels en tant que base pour la tolérance, le développement et l’unité maghrébine».

Cette rencontre, tenue sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI, est initiée par l’Association Sakia El Hamra pour la renaissance féminine en collaboration avec la direction générale des collectivités locales, la wilaya de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, l ‘Agence pour la promotion économique et sociale des provinces du sud du Royaume, l’organisation Cités et gouvernements locaux unis d’Afrique et le Réseau des femmes élues locales d’Afrique.

Selon les organisateurs, cette rencontre est une occasion pour le dialogue et pour la réflexion collective, ainsi qu’un espace d’échange à travers des travaux d’ateliers portant sur les expériences réussies à l’échelon local et régional.

D’après eux, le forum ambitionne de parvenir à des recommandations, propositions et alternatives de nature à contribuer à la valorisation et la promotion du travail des femmes élues en matière de gestion de la chose publique locale.

Lors de cette rencontre de quatre jours, les débats porteront sur «L’amélioration des capacités des femmes élues dans la gestion de la chose locale», «Le renforcement des capacités des actrices associatives féminines», «Les outils de l’encouragement de la participation démocratique des femmes au développement humain local dans les pays du Maghreb», ainsi qu’une série d’ateliers qui auront pour thèmes «Les secrets de la réussite des femmes élues», «L’enracinement de la culture de la tolérance et du respect des droits de l’Homme», et des tables rondes autour des liens spirituels communs entre les pays du Maghreb et les conventions internationales relatives aux droits des femmes.

Ce forum mettra aussi sous les feux des projecteurs l’expérience locale de la femme marocaine sahraouie dans la gestion de la chose locale et sa contribution au quotidien dans l’amélioration des conditions de vie de la population, comme c’est le cas du conseil municipal de Laâyoune où siègent cinq femmes, et permettra un échange des expériences avec les femmes issues des provinces du Sud membres des deux Chambres du Parlement marocain.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *