Laâyoune : Couverture totale en documents d urbanisme

Laâyoune : Couverture totale en documents d urbanisme

Le taux de couverture de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra en documents d’urbanisme a atteint 100% en 2012, d’après le bilan des activités de l’agence urbaine de Laâyoune au titre de l’année 2012.

Le nombre de documents d’urbanisme élaborés au niveau de la compétence territoriale de l’agence urbaine de Laâyoune, qui s’étend aux provinces de Laâyoune, Tarfaya et Boujdour, a atteint 17 documents d’urbanisme pendant l’année 2012 et qui a connu le traitement de 831 dossiers, dont 590 ont été approuvés (71%).

L’agence par le biais de son service de contrôle a effectué au titre de 2012, 432 tournées de contrôle, et ce, en coordination avec les services techniques des communes et des provinces. Ces tournées ont permis de visiter 802 chantiers et de constater 537 infractions.

Selon un rapport établi par les services de cette agence, le plan d’action 2013 vise à assurer la mise à niveau urbaine, promouvoir le paysage architectural du tissu urbain, maîtriser le mouvement d’urbanisation au long de la côte et accorder un intérêt accru au milieu rural. 

Le rapport a également mis l’accent sur les actions entamées en 2012, et qui a vu le lancement d’un schéma directeur pour l’aménagement urbain des villes de Laâyoune, Tarfaya et Almarsa, le lancement des études pour la réalisation des plans d’aménagement de Boujdour et Foum El Oued, le parachèvement du plan d’aménagement communal d’Akhfir, l’élaboration du plan de développement de la commune de Dcheira, et le suivi du plan de développement à Boucraâ.

L’agence a également assuré l’élaboration et le suivi d’autres études relatives à l’aménagement urbain, la mise en œuvre des orientations du programme de qualification urbain, l’actualisation des références cartographiques et des cartes topographiques et l’amélioration des prestations dans le domaine de la gestion urbaine. Des études qui visent à préserver la côte atlantique de toute urbanisation anarchique de nature à altérer le paysage côtier, à créer de nouvelles richesses en rapport avec le développement du tourisme côtier et un équilibre entre les milieux urbain et rural et concrétiser le développement intégré dans le monde rural.

Les objectifs de ce plan consistent également à créer des pôles de développement locaux et régionaux, définir les mécanismes et les choix nécessaires à la réhabilitation de la fonction des centres urbains et améliorer la qualité architecturale des villes de Lâayoune, Boujdour et Tarfaya.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *