Laâyoune : Création de la première EST dans les provinces du Sud

Laâyoune : Création de la première EST dans les provinces du Sud

Enfin un bol d’oxygène pour les bacheliers de Laâyoune qui disposeront, d’ici 2012, de leur propre Ecole supérieure de technologie dont le coup d’envoi des travaux a été donné, samedi dernier, à l’occasion de la commémoration du 58ème anniversaire de la Révolution du Roi et du peuple.
Ces travaux ont été lancés par Khalil Dkhil, wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra, gouverneur de la province de Laâyoune, qui était accompagné du président de l’Université Ibn Zohr d’Agadir, Omar Halli, ainsi que les présidents des conseils élus, corps pédagogiques et membres du tissu associatif local. D’un coût de 5 millions DH, cette école sera bâtie sur une superficie de 3,7 ha, au lotissement 25 Mars situé à l’est de la ville de Laâyoune. L’EST sera ainsi composée de services dédiés à l’enseignement technique, dont un amphithéâtre pouvant accueillir jusqu’à 250 étudiants ainsi que 22 salles de classe. En outre, cet établissement, dont l’ouverture est prévue en septembre 2012, assurera une série de cursus de formation en harmonie avec le marché de l’emploi au niveau local. Les spécialités porteront sur l’ingénierie informatique, électrique et communicationnelle, ainsi que la production halieutique vu le développement de cette activité dans les provinces du Sud.
L’objectif d’un tel projet est de permettre aux étudiants d’opter pour de nouvelles spécialités plus profitables au développement socio-économique local. De surcroît, l’EST constituera une entité de formation technique au service des partenaires industriels et socio-économiques dans le sud marocain qui connaît une extension et un développement industriel important. Ainsi, la vocation de l’EST est de former des techniciens supérieurs polyvalents, hautement qualifiés et immédiatement opérationnels après leur sortie de l’Ecole. Un établissement qui réservera également une place de choix à la recherche scientifique, au développement et au transfert de technologie vers les entreprises par le biais des cycles de formation continue et de perfectionnement. Des cursus qui seront organisés à l’intention des personnels en activité dans les entreprises locales. Selon un document distribué par l’occasion, l’EST assurera, par ailleurs, une formation scientifique développant la capacité de raisonnement logique et de réactions appropriées dans diverses situations socioprofessionnelle. Une formation qui offre aussi au futur lauréat les compétences nécessaires pour s’adapter aisément à la mutation du marché de l’emploi. Parallèlement, l’EST dispensera une formation axée sur les langues, les techniques d’expression et de communication, la connaissance de l’entreprise et de son entourage, ainsi que des stages qui constituent une ouverture sur le monde du travail pour faciliter l’insertion dans la vie active. Pour rappel, la ville de Laâyoune dispose déjà de l’Institut spécialisé de technologie appliquée (ISTA) relevant de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail et assurant au marché de travail local une main-d’œuvre qualifiée.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *