Laâyoune : Des jeunes arabes fascinés par la beauté du Sahara marocain

Laâyoune : Des jeunes arabes fascinés par la beauté du Sahara marocain

Uu groupe de 150 jeunes des deux sexes représentant dix Etats arabes, est actuellement en camping dans la ville d’Ifrane, du 1er au 15 août, sous le signe,  «La question palestinienne au soixantième anniversaire de la catastrophe». Leur déplacement  à Laâyoune rentre dans le cadre des visites de terrain des villes marocaines, afin de s’ouvrir sur la culture marocaine, et connaître les caractéristiques et les atouts de chaque région du Royaume.
Durant leur passage par  Laâyoune, ces jeunes ont visité un certain nombre d’installations socio-économiques, comme le village de pêcheurs de Tarouma, le port et la station de dessalement de l’eau et la plage Foum El-Oued. Des explications sur les potentialités de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra  leur ont été données.
Abdellah Abdelahamid, directeur de ce Forum, a signalé que cette visite a été bénéfique pour ces jeunes, dans le sens qu’il leur a permet de connaître les potentialités et la culture de cette région du Royaume, qui connaît, selon lui, la réalisation des projets importants  comme les villages de pêche, et d’autres infrastructures, ce qui lui a promis un bon avenir. «J’ai été étonné par le degré de développement que connaît la ville de Laâyoune, que j ai beaucoup aimé, et je souhaite que d’autres projets vont s’accroître d’avantage», explique à ALM Bourakba Nadia, présidente de l’association algérienne  Enfants sans frontière, et participante à ce Forum. Grâce à cette initiative, ces jeunes arabes ont pu découvrir la richesse de la culture sahraouie marocaine, et se sont arrêtés sur le développement des provinces du sud du Royaume, comme le montre d’ailleurs  les témoignages  recueillis  auprès de certains d’entre eux, qui ont été surpris par la beauté de la ville de Laâyoune, contrairement à la propagande de certaines parties, qui  veulent véhiculer une image erronée de cette ville, métropole  du sud du Royaume. Durant cette visite, et au palais des congrès, ces jeunes ont suivi  des communications données par le coordonnateur régional de l’Agence du Sud,  Daha Sidi Salh, qui a passé en revue les grands efforts de développement entrepris dans la région, notamment en matière d’infrastructures, des équipements, de formation et d’insertion des jeunes dans la vie active, ainsi que les projets réalisés ou en cours de réalisation dans la région, en particulier dans les domaines de l’habitat, des ports, des aéroports, des routes et de la pêche. Les différentes interventions ont  fait remarqué que la région constitue un chantier ouvert de développement social, culturel et sportif, grâce aux efforts déployés dans un cadre de synergie et de complémentarité entre les différents secteurs, ce qui a permis de surmonter les contraintes qui entravent le processus de développement .
Cette visite a permis également à ces jeunes de connaître d’autres facettes de la culture marocaine, en l’occurrence la culture hassanie à travers l’exposé présenté par Lahbib Aydid, écrivain et chercheur local, qui leur a détaillé les composantes de cette culture et sa valeur ajoutée pour la culture arabe en général. Signalons que cette huitième session de ce Forum est organisée  cette année par l’association Achoula pour l’éducation, la culture, qui a déjà accueilli ce camping  à deux reprises. Ce forum et un espace de dialogue et de communication entre les jeunes arabes, notamment autour du thème de la «renaissance arabe».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *