Laâyoune : Don américain à une ONG de la ville

Dans le cadre de la coopération entre les ONG de Laâyoune et celles des Etats-Unis d’Amérique, l’Association marocaine de soutien médical à Laâyoune (Masoum) a récemment reçu un don de 309.000 dollars américains. Ce don a été octroyé par l’Association américaine Gateway Medical Alliance (GMA). Il est composé de matériel destiné aux services de laboratoire et blocs opératoires, ainsi qu’aux différentes spécialités telles que l’urologie, la radiologie, l’obstétrique, la réanimation, la pédiatrie et du matériel orthopédique pour les personnes à mobilité réduite.
Les bénéficiaires de ce matériel sont des structures du département de la Santé dans les provinces du Sud, notamment les villes de Laâyoune, Boujdour, Smara, et Dakhla, ainsi que les associations s’occupant des personnes handicapées dans ces régions.
Cette action est le fruit d’un accord de partenariat conclu entre les deux associations. Elle succède à une autre du même genre qui avait permis, en octobre dernier, à l’association Masoum de recevoir un don d’une valeur de 409 mille dollars américains. Celui-ci se compose de 3,5 tonnes de matériel médical et para-médical, ainsi que des chaises roulantes en faveur des associations des handicapés d’une valeur de 100.000 DH.
« L’octroi de ce don entre dans le cadre de la célébration de la fête du Trône et vient en application de la convention signée l’année dernière avec l’association américaine Gateway Medical Alliance. Le montant du matériel reçu s’élève à 2,7 millions de dirhams. Il profitera aux établissements sanitaires de Laâyoune, Boujdour, Dakhla, et Smara», confie à ALM Khalid Rguibi, président de l’association Masoum, bénéficiaire de cette opération. Et d’ajouter que cette action a pour objectif de contribuer à l’équipement des structures sanitaires des provinces du Sud. La cérémonie de distribution de ce don a été présidée par le Mohamed Jelmouss, wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra. L’association Masoum qui a reçu ce don a été créée en 1995. Elle a pour mission de rapprocher les soins de la population démunie et de soutenir les couches les plus vulnérables dans le but d’améliorer le bien-être des habitants des provinces du Sud. Ses membres disent vouloir accompagner les efforts déployés par l’Etat dans le cadre de l’INDH.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *