Laâyoune : Faudel gratifie le public d’un concert grandiose

Laâyoune : Faudel gratifie le public d’un concert grandiose

Après Khaled qui a animé en 2009 une soirée musicale lors de la deuxième édition du Festival international «Rawafid Azawane» de Laâyoune, c’était au tour du prince du raï, Cheb Faudel, de gratifier le public marocain sahraoui de ses meilleurs tubes. Ainsi, ce prince du raï a illuminé de sa présence la place Al-Mechouar et a réussi à charmer le public avec ses belles chansons lors d’un concert donné, samedi soir, dans le cadre du 3ème festival Rawafid Azawane tenu du 24 au 26 décembre à Laâyoune sous le Haut patronage de SM le Roi Mohammed VI sous le thème: «Patrimoine du Sahara et airs du monde». Devant un public estimé par les organisateurs de plus de 20.000 spectateurs, Cheb Faudel a tenu à être présent au festival de Laâyoune pour contredire les propos malintentionnés qui lui ont été imputés par le quotidien algérien Echorouk selon lesquels il refusait de chanter au Sahara marocain. A travers cette participation, il a mis fin aux rumeurs et aux mensonges que le journal algérien essaye de lui attribuer pour ébranler la bonne relation entre lui et ses fans au Maroc. Débordé de joie, le public de Laâyoune, notamment les jeunes, n’a pas arrêté de l’acclamer avant, pendant et après sa montée sur scène. D’ailleurs, dès son entrée sur scène, le public de Laâyoune a réservé un accueil enthousiaste et chaleureux à la star algérienne. Entouré du drapeau marocain qui lui a été mis sur les épaules par le célèbre supporteur marocain sahraoui dénommé Mahmoud, Faudel a gratifié le public présent des meilleures chansons de son répertoire. De Abdelkader ya Boualem, Baida, Ya Rayh et d’autres chansons, Faudel a su sublimer le public marocain sahraoui de Laâyoune qui s’est déplacé en masse pour assister à son concert. Le succès de ses tubes a enflammé la foule sahraouie qui accompagnait Faudel avec enthousiasme en répétant avec lui les paroles de ses chansons. Subjugué et conquis, le public de Laâyoune, qui apprenait déjà ses chansons par cœur, était en complète osmose avec le prince du raï lors de ce concert. Le concert de Faudel restera gravé dans les mémoires des milliers de ses fans, venus exprimer avec ferveur les sentiments d’admiration et d’affection qu’ils vouent à leur star préférée. Signalons que la première journée de ce festival s’est également distinguée par une soirée musicale animée par une palette de chanteurs et de groupes artistiques, dont Riad Al Omor du Liban, Mustapha Adaouia de l’Egypte, Saad Al-Mjarad, le groupe Jil-Jilala, Abderrahim Souiri du Maroc, le groupe Alzane de l’Espagne, outre les troupes locales de la musique hassanie «Assalam» et de «Mouloud Jaaba». Cette édition a été aussi marquée par l’organisation d’un concours de la musique au profit des jeunes de moins de 20 ans, d’un séminaire sur l’élevage camelin et de spectacles équestres traditionnels de fantasia à la vaste place «Oum Saad».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *