Laâyoune : Hamdi Ould Errachid élu président de la commune urbaine

Le coordinateur des trois régions du Sahara du parti de l’Istiqlal Hamdi Ould Errachid a été élu président du conseil de la commune urbaine de Laâyoune, après un vote qui a duré plus de sept heures.
Une foule nombreuse s’est rassemblée près du siège de la commune urbaine de Laâyoune, pour assister les trois partis en concurrence, à savoir le parti de l’Istiqlal représenté par Hamdi Ould Errachid, le Mouvement populaire représenté par Sidi Mohammed Salem Al Joumani, alors que Bichr Al Boussouli s’est présenté sous l’étiquette de l’Union constitutionnelle. Ces deux derniers ont décidé de créer une alliance pour faire face au parti de l’Istiqlal, qui dispose déjà de 23 conseillers sur les 43 que compte le conseil de la commune urbaine de Laâyoune, et donc peut compter sur une victoire facile. Or, dès le début du vote, les deux têtes de liste à savoir Hamdi Ould Errachid et Sidi Mohamed Salem Al Joumani ne se sont pas accordés sur le mode de l’élection du président du conseil communal. M. Ould Errachid a opté pour les papiers colorés, alors que M. Al Joumani a choisi un simple papier blanc sur lequel chaque conseiller pourra écrire le nom de celui pour qui il votera.
Face à ce désaccord, le président de l’audience de vote, qui n’est autre que le membre le plus âgé parmi les conseillers, a intervenu pour imposer l’utilisation des papiers colorés comme moyen de vote. Chose qui n’a pas été apprécié par Sidi Mohammed Salem Al Joumani, qui a décidé ainsi que les 19 autres membres constituant son alliance, de se retirer sans voter. Les autorités publiques qui surveillent le déroulement de la cérémonie de la composition du nouveau bureau de la commune de Laâyoune, se sont déclaré neutre. Ainsi Hamdi Ould Errachid a été élu président de la commune urbaine de Laâyoune, et le premier vice-président n’est autre que Ahmed Lkhrif, ancien secrétaire d’Etat aux Affaires étrangères. Deux femmes ont été élues vice-présidents. Les autres membres du parti de l’Istiqlal ont partagé la gestion des commissions, dont une a été entièrement confiée à des femmes pour la gérer.
Dans une déclaration à ALM, suite à son élection, Hamdi Ould Errachid s’est dit très content des conditions dans lesquelles s’est déroulée l’opération de l’élection du nouveau bureau de la commune de Laâyoune, promettant toutefois d’achever les chantiers déjà lancés par l’ancien bureau communal.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *