Laâyoune : INDH : évaluation des plans de formation

Dans le cadre du renforcement du capital humain concerné par l’INDH, et pour assurer une réussite maximale des différents programmes et plans contenus dans cette initiative royale, la quatrième rencontre régionale d’échange des expériences et des informations a eu lieu mardi 7 octobre, au Palais des congrès de Laâyoune, en présence de 120 participants qui représentent les membres de la commission régionale de l’INDH, les coordinateurs des groupes d’animation des quartiers de la ville, les cadres de l’administration territoriale et les représentants du tissu associatif régional.
Cette rencontre d’échange des expériences et des informations s’est fixée comme but primordial l’évaluation et le renforcement des capacités au profit des différents intervenants dans l’Initiative nationale pour le développement humain, au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra, et ce en application des instructions de la coordination nationale de l’INDH.
Selon Zaoui Belkhir, chef de l’Action sociale de la wilaya de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra, durant la période 2006-2008 plus de 1130 personnes ont bénéficié des plans de formation de l’INDH, ce qui traduit, selon lui, la volonté de leur faire assurer les mécanismes et les outils nécessaires pour la réussite de leurs mission et projets.
Les travaux de cette rencontre se sont déroulés sous forme d’ateliers, durant lesquels les participants ont présenté une série d’exposés et de présentations thématiques axées autour de plusieurs points liés notamment aux manuels et procédures de l’INDH, aux mécanismes de développement de la gestion des projets sociaux selon une approche participative, au diagnostic participatif, à la convergence des actions de développement et aux techniques de communication.
Ils ont rappelé que depuis son lancement en 2005 , l’INDH a été accompagnée d’une stratégie nationale de formation de longue durée visant à renforcer les compétences des intervenants à tous les niveaux.
Quelque 18.000 acteurs ont bénéficié de plans spécifiques de formation à travers des séminaires de capitalisation, des cycles de conférences autour de l’INDH et des ateliers de formation dont ont bénéficié walis et gouverneurs, représentants des comités de développement humains, chefs de divisions de l’action sociale et autres acteurs du tissu associatif. Sur la base des besoins exprimés par les différents intervenants et partenaires, des programmes de formation seront montés au profit de nouveaux bénéficiaires.
Dans la province de Laâyoune, les projets proposés dans le cadre du programme horizontal de l’INDH pour l’année 2008 se chiffrent à 114 projets. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *