Laâyoune : Jumelage avec la ville italienne de Sorrente

Laâyoune : Jumelage avec la ville italienne de Sorrente

Après la ville équatorienne de Tenna, le conseil municipal de la ville de Laâyoune, réuni le vendredi 25 avril en session ordinaire, a approuvé une convention de jumelage avec la municipalité de la ville italienne de Sorrente. Cette convention, qui vise à renforcer la coopération entre les deux villes marocaine et italienne, a déjà été entérinée par la municipalité de Sorrente lors d’une visite d’une délégation du conseil municipal et des hommes d’affaires de Laâyoune en Italie. Les membres du conseil municipal de la ville de Laâyoune ont salué cette convention dont le but est d’assurer les échanges d’expériences entre les deux villes, qui doivent désormais coopérer dans plusieurs domaines. «Cette convention rentre dans le cadre du dynamisme que connaît la ville de Laâyoune, en s’ouvrant sur plusieurs villes des pays frères, pour assurer le partage des expériences et l’entraide», a expliqué Moulay Hamdi Ould Errachid, vice-président du conseil municipal de Laâyoune. Datant du XIIIème siècle, Sorrento qui fait partie de la province de Naples est une charmante petite ville, qui attire chaque jour des milliers de visiteurs. Avec plus de 17.000 habitants, elle est un haut lieu du tourisme international. Après la ratification de cette convention, les membres du conseil municipal de Laâyoune ont procédé à l’examen et l’adoption de quatre conventions. La première convention porte sur le partenariat avec le comité national pour la prévention des accidents de la circulation pour la réalisation d’un mini circuit de l’éducation routière qui sera réalisé sur près de 5000 m2 où les enfants et jeunes élèves pourront bénéficier de cours théoriques et pratiques sur l’éducation routière. La deuxième convention porte sur le partenariat avec le conseil de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hama, la direction régionale de la culture, la délégation régionale de l’éducation et de la formation et l’Agence de développement et de promotion des provinces du Sud , pour la construction d’une série de bibliothèques multimédias dans les quartiers de la ville de Laâyoune.
La troisième convention, elle, porte sur le partenariat avec le conseil provincial de Laâyoune autour de l’aménagement de la station thermale de Sakia El Hamra et sa concession au profit du conseil municipal de Laâyoune. Enfin, la quatrième convention a été signée avec la délégation provinciale de la jeunesse et des sports portant sur l’entretien et la gestion de 17 terrains sportifs. Les membres du conseil ont également convenu de remettre la gestion de la maison des jeunes «Alkassam» entre les mains de la délégation de la jeunesse et des sports qui se chargera de gérer et veiller à l’encadrement des jeunes au sein de cette structure.
Une série de questions se rapportant à la gestion de la chose locale, notamment l’exploitation des espaces publics, la modification du cadre juridique régissant le marché municipal dans le quartier «Ataaoune» et le renforcement des efforts de nettoyage dans la ville ont été également au menu des débats lors de cette session.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *