Laâyoune: L INDH dresse sa feuille de route

Laâyoune: L INDH dresse sa feuille de route

L’Initiative nationale pour le développement humain (INDH) a été au centre du débat récemment à Laâyoune pour s’arrêter sur le bilan réalisé à ce jour.
Cette rencontre tenue dans la ville de Laâyoune a été consacrée à la discussion et à l’approbation des projets proposés dans le cadre du programme de lutte contre la précarité et la marginalisation au niveau de la région au titre de l’année 2013, et partant de la nouvelle plate-forme de l’INDH durant la période 2011-2015, il sera procédé à la consolidation et à l’appui des acquis de la première phase des projets de l’INDH, à l’élargissement de la base des bénéficiaires de ce grand chantier lancé par SM le Roi Mohammed VI et au soutien à la durabilité de ces projets. Par ailleurs, les chefs de service de l’action sociale dans les provinces de Laâyoune, Boujdour et Tarfaya ont présenté un exposé exhaustif sur le programme de lutte contre la précarité et la marginalisation au titre de l’année 2013, dans lequel ils ont abordé la question de l’encadrement financier et les objectifs ciblés territorialement et socialement, outre le nombre, la nature et l’importance des projets proposés par les commissions régionales de l’INDH. Ces projets ont par la suite été approuvés.
Selon eux, l’INDH dans les provinces du Sud constitue un acquis important dans la lutte contre la pauvreté, la marginalisation et la précarité. Dans ce sens, les projets menés par l’INDH ont un impact fort et positif sur la population, notamment en matière de lutte contre la précarité et la marginalisation.
A rappeler qu’une enveloppe de 296,434 millions de dirhams (MDH) a été investie pour le financement de 698 projets dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, dans le cadre de la première phase (2005-2012). Ces projets ont été destinés aux programmes de lutte contre la pauvreté en milieu rural, l’exclusion sociale en milieu urbain et la précarité. Dans la province de Laâyoune, 367 projets ont été réalisés pour un montant global de 147,892 MDH, dont une contribution de l’INDH de l’ordre de 132,148 MDH. La province de Boujdour n’est pas en reste dans l’effort de développement dans la région puisqu’elle a vu la réalisation de 216 projets au cours des sept années de la 1ère phase de l’INDH, pour un montant global de 126 MDH, dont près de 64 MDH fournis par l’INDH. Dans la province de Tarfaya, quelque 22,650 MDH ont été investis pour le financement de 115 projets destinés aux programmes de lutte contre la pauvreté en milieu rural (6,650 MDH), transversal (10,950 MDH) et la lutte contre la précarité et la marginalisation (5,1 MDH).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *