Laâyoune : la ville à l’heure de la lutte contre l’exclusion sociale

Laâyoune : la ville à l’heure de la lutte contre l’exclusion sociale

Sur un total de 20 projets concernant l’appui aux activités génératrices de revenus, dix-huit projets inscrits dans le cadre de la 2ème tranche du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain ont été approuvés. La réalisation de ces projets, qui bénéficieront à 71 personnes, dont 57 femmes, nécessitera une enveloppe budgétaire estimée à 1,472 million de dirhams. En contrepartie, le Comité provincial pour le développement humain à Laâyoune (CPDH) avait approuvé à la mi-juin six projets inscrits dans le cadre de la 1ère tranche du programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain. D’un coût global de près de 6,7 millions de dirhams, ces projets concernent l’appui à l’accès aux services de proximité de base et le soutien aux activités génératrices de revenus et créatrices de postes d’emploi. Pour la 1ère tranche de ce programme, le montant des projets approuvés par le Comité provincial de développement humain (CPDH) à Laâyoune pour l’année 2010 a atteint 7 millions de dirhams. Ces projets portent sur l’appui à l’accès aux prestations de proximité urbaines de base et le soutien aux activités génératrices de revenus et créatrices de postes d’emploi. Ces projets, qui sont au nombre de 7, portent également sur l’aménagement des zones vertes dans les quartiers ciblés pour une enveloppe de 3,984 millions DH, d’un pavillon pour les maladies mentales au Centre hospitalier régional Moulay Al-Hassan Bel-Mehdi et de l’entrée principale du même hôpital. Ils sont, en outre, destinés à la réhabilitation du dispensaire urbain Mohamed Salem Sayed Al-Boukhari, à l’appui aux associations, aux coopératives et aux équipes d’animation actives dans les quartiers ciblés par ledit programme. Pour leur part, les projets retenus dans le cadre du programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural totalisent une enveloppe de 1,125 MDH. Durant la période 2005-2009, la province de Laâyoune a connu la réalisation de 179 projets dans le cadre de l’INDH. D’une valeur globale de 90 MDH, ces projets, qui ont profité à près de 71.000 citoyens, ont porté sur la mise en place de nouvelles infrastructures dans les quartiers sous-équipés et la réalisation de centres d’accueil et de structures dédiées à la promotion des prestations de base. Quant à la province de Boujdour, de 119 projets pour un coût global 52,7 MDH ont été réalisés durant la période 2005-2009 dans le cadre de l’INDH, et dont la contribution de l’INDH s’élève à 39,2 MDH, selon des statistiques fournies par la division sociale de la province de Boujdour. Ces projets se répartissent entre le programme horizontal auquel un budget de plus de 22 MDH a été consacré, dont 13 millions à titre de contribution de l’INDH pour la réalisation de 84 projets. Quant à la lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain, elle a bénéficié d’un fonds de plus de 16 MDH, dont 13 millions DH alloués par l’INDH pour la réalisation de 25 projets.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *