Laâyoune : lancement de la ligne maritime reliant la ville aux Iles Canaries

Laâyoune : lancement de la ligne maritime reliant la ville aux Iles Canaries

Une bonne nouvelle pour les exportateurs. La ligne maritime reliant Laâyoune aux Iles Canaries sera mise en service à partir de la deuxième semaine du mois de juin. C’est ce qu’a indiqué Mohamed Jelmous, wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, devant un parterre d’exportateurs de la région réunis lors du lancement de la caravane nationale de l’exportation. A vrai dire, cette nouvelle n’est pas passée inaperçue pour ces exportateurs. Car, cette ligne constitue, à leurs yeux, un véritable bol d’oxygène. A cette occasion, ces exportateurs et hommes d’affaires locaux ont estimé que cette ligne ouvrira de nouveaux horizons et aura des effets positifs sur l’économie régionale à travers son ouverture sur de nouveaux marchés. Ils ont également souligné que cette liaison était fort attendue par eux, ainsi que par les membres de la communauté marocaine sahraouie installée dans les Iles Canaries. D’ailleurs, plusieurs membres de cette communauté exercent des activités commerciales florissantes qui se voient entravées par l’absence d’une ligne maritime directe. La liaison maritime entre Laâyoune et les Iles Canaries sera assurée par la compagnie «Naviera Armas», basée aux Iles Canaries. Et c’est le bateau «Volcan de Tejeda» qui va desservir cette liaison. D’ailleurs, des manœuvres d’amarrage ont déjà été effectuées dans le port de Laâyoune. La desserte sera, au début, hebdomadaire. Pour la première étape, on prévoit que le «Volcan de Tejeda» parte samedi soir du port de Las Palmas pour arriver dimanche matin à Laâyoune, selon Armas. Le trajet est d’une durée de 7 heures. D’autant plus que tous les essais se sont déroulés de manière satisfaisante, alors que les démarches administratives sont en cours de finalisation. Cette nouvelle desserte Canaries-Laâyoune ouvrira une porte aux passagers qui veulent voyager des Iles Canaries au Maroc. Comme elle permettra aux touristes qui séjournent dans le Royaume de profiter de la proximité des deux régions pour se rendre à l’archipel. Cette ligne va aussi dévier, par l’archipel canarien, une partie du trafic de marchandises, fruits et poissons congelés, en provenance de la côte occidentale africaine et destinées au continent européen, en centralisant la sortie de ces produits dans le port de Laâyoune. Ce qui va promouvoir le transport des marchandises par voie maritime, en vue de décongestionner le trafic, d’éviter les risques d’accidents et d’améliorer la circulation sur les routes. De surcroît, cette ligne va centraliser dans le port marocain de Laâyoune les marchandises qui partent depuis le nord du Maroc et celles qui proviennent du sud pour les transborder jusqu’au port de Las Palmas, d’où elles seront embarquées vers les autres pays européens. Grâce à cette ligne, les ressortissants marocains résidant aux Iles Canaries pourront se rendre au Royaume à bord de leurs véhicules sans passer par le port de Cadiz. Pour leur part, les hommes d’affaires canariens seront aussi appelés à investir davantage dans la région afin de contribuer à la consolidation des relations économiques bilatérales entre les deux régions.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *