Laâyoune : Le relogement des habitants d’Al Wahda va bon train

Le coup d’envoi de l’opération de distribution de la première tranche de lots de terrain destinés aux habitants des camps Al Wahda et aux familles nécessiteuses a été donné, samedi, à Laâyoune. Ainsi, une délégation officielle a remis les certificats de propriétés aux bénéficiaires de la première tranche de l’opération de relogement des habitants des camps d’Al Wahda. Cette délégation était composée de Chakib Benmoussa, ministre de l’Intérieur, Ahmed Taoufiq Hejira, ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace, Khalli Henna Ould Errachid, président du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariens (CORCAS), Charki Draiss, directeur général de la Sûreté nationale et Ahmed Hajji, directeur de l’Agence de promotion économique et sociale des provinces du Sud. Intervenant lors de la cérémonie de remise des certificats de propriétés à la première tranche des bénéficiaires, Chakib Benmoussa a souligné que ce programme est l’un des plus grands chantiers ouverts au Royaume. Il a ajouté que l’opération de relogement des habitants des camps d’Al Wahda rentre dans le cadre de la volonté du gouvernement d’améliorer les conditions de vie des citoyens du sud du Royaume, ce qui va de pair avec l’Initiative nationale pour le développement humain.  Pour le seul camp d’Al Wahda, plus de 8.000 familles sont concernées et vont bénéficier de cette opération de relogement, en plus de lots de terrain de 100 mètres carrés. Les ménages recensés bénéficient aussi d’une aide frontale de 30.000 DH à 50% en matériel de constructions (acier et ciments) et 50% en numéraires, ainsi que d’encadrement technique et social. Ce programme prévoit également que les ménages non recensés bénéficient des mêmes avantages à l’exception de l’aide frontale. Cette opération rentre dans le cadre du nouveau programme d’habitat présenté lors de la session du Conseil royal consultatif pour les affaires sahariennes du mois de décembre 2006. Ce chantier s’étend sur 900 hectares , avec un budget d’un milliard 200 millions DH , et ce, pour éradiquer les tissus d’habitat insalubre notamment dans les campements d’Al Wahda. Il s’agit aussi de satisfaire les besoins des diverses catégories sociales, de répondre au besoin de l’accroissement démographique des populations, d’intensifier l’offre en foncier urbanisable susceptible de répondre aux besoins immédiats, et d’ouvrir de nouvelles zones à la promotion immobilière. 
Autres objectifs : créer un véritable marché immobilier capable de générer de produits d’habitat nouveaux et diversifiés correspondant aux besoins des différentes couches sociales et aménager de nouveaux pôles urbains intégrés munis des équipements socio-collectifs nécessaires.
Pour garantir la réussite de cette opération, des commissions techniques ont été créées pour veiller au bon déroulement des travaux et contrôler les différentes phases du projet, en coordination avec le holding d’aménagement Al Omrane, les représentants de la population et les chioukhs. Selon les responsables du holding d’aménagement Al Omrane, l’opération de distribution des lots prendra fin en septembre 2008, et fera bénéficier les ménages ciblés des campements Al Wahda de lots ZAP, sur des sites aménagés, munis de premiers équipements socio-collectifs de proximité répondant aux premiers besoins . «Ce projet rentre dans le cadre du grand chantier ouvert dans le sud du Royaume , qui consiste dans l’aménagement de 64.800 lots , qui vont générer près de 124.000 logements avec une valeur totale immobilière de 4.5 milliards de dirhams», a expliqué Ahmed Taoufiq Hejira ministre de l’Habitat, de l’Urbanisme et de l’Aménagement de l’espace. Ce projet prévoit également de faire bénéficier les petits et moyens promoteurs immobiliers, des lots des fronts bâtis soit directement, soit dans le cadre d’un appel à manifestation d’intérêt avec des prix avantageux et des facilités de paiement, avec des garanties d’obtention des titres fonciers individuels pour l’ensemble des lots viabilisés, afin de faciliter la valorisation des lots par leurs acquéreurs et leur financement par les institutions bancaires.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *