Laâyoune : Le trafic passagers en hausse à l aéroport Hassan Ier

Laâyoune : Le trafic passagers en hausse  à l aéroport Hassan Ier

Le trafic des passagers au niveau de l’aéroport Laâyoune-Hassan Ier a enregistré une hausse importante pendant le mois d’août dernier par rapport à la même période de l’année précédente.

Selon un rapport de la direction de l’aéroport, ce dernier a enregistré, durant le mois d’août dernier, une amélioration substantielle du nombre des voyageurs à bord des vols, avec 9.914 passagers au lieu de 6.870 pendant la même période de l’année précédente, soit une augmentation de 44,31%.

Cette hausse est notamment due à l’entrée en vigueur des conventions signées en mai dernier à Rabat entre le ministère de l’équipement et du transport, le ministère de l’intérieur, le ministère de l’économie et des finances, Royal Air Maroc, l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du sud du Royaume et les conseils régionaux des trois régions du Sud marocain.

Aux termes de ces conventions, qui mobilisent un montant de 87,5 MDH pour l’appui de ces routes aériennes, la RAM s’est engagée à renforcer les dessertes avec les villes de Guelmim, Tan Tan, Laâyoune et Dakhla.

La compagnie nationale s’est également engagée à multiplier ses vols vers ces destinations via des liaisons quotidiennes pour Laâyoune et Dakhla, outre le lancement de vols avec cinq fréquences par semaine pour les dessertes de Guelmim et Tan Tan. Le prix du billet a été fixé à 600 DH pour l’aller simple Casablanca-Guelmim-Tan Tan, 800 DH pour Casablanca-Lâayoune et 1.000 DH pour Casablanca-Dakhla.

La ville de Laâyoune est également liée par deux vols par semaine avec la ville d’Agadir (mardi et vendredi), avec un prix qui ne dépasse pas les 600 DH. A cela s’ajoute la liaison de la ville avec les Iles Canaries où réside un grand nombre de membres de la communauté marocaine, notamment originaire des provinces du Sud. Le prix de l’aller-retour est de 1.600 DH. Cette baisse de prix a eu des retombées bénéfiques sur le secteur touristique au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour Sakia-El Hamra dont certains établissements et unités d’accueil ont enregistré des taux importants d’occupation tout au long du mois dernier et qui ont dépassé les 73%. 

Pour rappel, cette région verra également le lancement d’une liaison maritime avec les Iles Canaries avant la fin de l’année en cours.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *