Laâyoune : Les arrivées touristiques en hausse de 30% en janvier-février 2013

Laâyoune : Les arrivées touristiques en hausse  de 30%  en janvier-février 2013

Les arrivées touristiques dans les hôtels de la région de Laâyoune- Boujdour-Sakia El Hamra sont passées de 2.333 en janvier – février 2012 à 2.996 durant la même période de l’année en cours, soit une hausse de 30%.
Selon les statistiques de la fréquentation des hôtels classés de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra établies par la délégation provinciale du tourisme à Laâyoune, les touristes résidents occupent le premier rang avec 1.743 personnes, en progression de 26%, suivis par les touristes issus des pays scandinaves avec 290 personnes. La même tendance haussière a été enregistrée par les arrivées de touristes hongrois avec 92 touristes contre 10 personnes en 2012, et les touristes russes avec une augmentation de 89%. Alors que 168 touristes arabes se sont rendus dans cette région durant la même période.
Les nuitées touristiques ont poursuivi le trend haussier avec une progression de 30%, passant de 4.359 en 2012 à 5.668 en 2013. Les touristes scandinaves arrivent en tête avec une hausse de 1.096%, passant de 27 en janvier-février 2012 à 323 en 2013. La durée de moyen de séjour dans la région qui assure un dépaysement total est de deux jours.
Le taux d’occupation des hôtels, résidences, et maisons d’hôtes classés à Laâyoune a atteint 13% en janvier- février contre 11% durant la même période de l’année précédente.
En raison de sa situation géographique, à proximité de deux grands pôles d’attraction touristique (Agadir et Iles Canaries), la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra joue un rôle dynamique dans la promotion du tourisme au sud du Maroc. La région assure plusieurs atouts touristiques dont la plage de Laâyoune, Lagune de Khnifis, Oasis de Lamseid, Sabkhat de Tah, Casamar de Tarfaya et les dunes de sable. D’autre part, l’infrastructure touristique a connu une évolution importante, la région dispose d’une structure hôtelière composée de 45 établissements touristiques (dont 16 sont classés) d’une capacité litière de 2.384 lits (abrités dans 1.315 chambres) selon les statistiques de 2009.
Toutefois, et de l’avis des professionnels touristiques locaux, pour assurer un véritable décollage touristique dans cette région, il est nécessaire de procéder à la réouverture de la ligne maritime reliant les villes de Tarfaya et Laâyoune aux Iles Canaries qui attirent annuellement plus de 10 millions de visiteurs.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *