Laâyoune : les bureaux du CCDH partagent leurs expériences

Laâyoune : les bureaux du CCDH partagent leurs expériences

En présence du président du CCDH, Ahmed Herzenni, et les membres des bureaux régionaux de cette institution, la ville de Laâyoune a dernièrement abrité un atelier national interne de partage des expériences entre ses bureaux administratifs régionaux. Les travaux de  cet atelier se sont penchés sur la protection, la préservation de la mémoire et des archives, la gestion du programme de la réparation communautaire, la programmation et la planification ainsi que la présentation d’autres projets structurants dans l’action du CCDH, à savoir le plan d’action national en matière de démocratie et droits de l’Homme et la plate-forme citoyenne pour la promotion de la culture des droits de l’Homme. Selon M. Herzenni, la rencontre de Laâyoune a permis d’échanger  les expériences entre les bureaux du CCDH, dont la création est récente, dans la perspective d’institutionnaliser le travail de ces bureaux. Selon les différents intervenants, la création des bureaux par le CCDH à Laâyoune, Agadir, Oujda, Midelt, Ouarzazate, et Beni Mellal entre dans le cadre de la promotion de la décentralisation, de la régionalisation et du suivi des questions des droits de l’Homme par le biais d’une politique de proximité et dans le but de garantir le suivi des questions des droits de l’accès aux services du CCDH et à la démocratie et en se basant sur les Principes de Paris. A lui seul, et depuis son ouverture officielle en juillet 2007, le bureau régional de Laâyoune a reçu la visite de 12 mille personnes pour différentes raisons, ce qui leur a permis d’éviter le déplacement à Rabat, explique à ALM Mohamed Salem Charkaoui, responsable du bureau de Laâyoune. Ce bureau est chargé, entre autres, de l’accueil et l’orientation des citoyens, la promotion de la culture des droits de l’Homme par le biais de la diffusion des instruments nationaux et internationaux et l’organisation d’activités de rayonnement, de formation et de promotion de l’éducation aux droits de l’Homme.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *