Laâyoune : Les femmes artisanes à l affiche

Laâyoune : Les femmes artisanes  à l affiche

La ville de Laâyoune abrite du 5 au 11 décembre la 5ème édition du Salon de l’artisanat Dar Lemâlma avec la participation de 150 femmes artisanes, représentant différentes provinces du Royaume et plusieurs pays africains.

Initiée par le Réseau des femmes artisanes du Maroc ( Refam), le ministère de l’artisanat, la wilaya de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El-Hamra, les conseils élus, et l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud, cette édition se tient sous le thème «Rencontre des femmes artisanes d’Afrique, la marche pour le développement durable et la préservation de l’environnement».

Selon un communiqué des organisateurs, «si l’artisanat représente un secteur économique important, le fait de participer à cette 5ème édition à Laâyoune symbolise pour les femmes artisanes, membres du Refam Dar Maalma, un devoir national. C’est une modeste contribution des femmes artisanes du Maroc à la cause nationale. Ce salon s’assigne pour objectif de renforcer les capacités économiques des femmes artisanes et de faire connaître la richesse du patrimoine artisanal féminin dans les provinces du Sud».

Le programme de cet événement se décline sur six jours et inclut une exposition de plus de 1.000 produits, une conférence sur le développement durable et l’environnement, des ateliers thématiques et des workshops de perfectionnement dans certains métiers de l’artisanat.
La même source rappelle que les travaux du Refam ont été lancés le 30 mai 2008 à Marrakech. Aujourd’hui, le réseau rassemble plus de 800 artisanes qui représentent les différentes régions du Maroc et de nombreux secteurs de l’artisanat féminin. Dar Maalma a pour objectif de promouvoir la femme artisane marocaine, en faisant du savoir qu’elle détient un outil de renforcement de ses capacités socio-économiques.

Les orientations stratégiques de l’association s’articulent autour du renforcement des capacités managériales et commerciales de la femme artisane, l’amélioration de la qualité, du design et de l’innovation afin de rendre les produits aptes à la commercialisation, y compris à l’export, et notamment par le biais du e-commerce. La dimension développement durable et préservation de l’environnement représente un postulat fondamental du travail du réseau.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *