Laâyoune : Les investissements montent en flèche

Laâyoune : Les investissements montent en flèche

Selon le bilan établi par le Centre régional d’investissement de Laâyoune, la commission régionale d’investissement a approuvé, au cours de l’année dernière, neuf projets d’investissement pour un montant de 2,6 milliards DH. Parmi ces investissements agréés, deux portent sur le secteur des énergies et des mines pour une enveloppe de 200 millions DH chacun. Outre ces deux secteurs, les investissements ont porté sur le BTP, l’agroalimentaire et les services. D’après ce rapport, l’énergie, les mines et l’agroalimentaire mobiliseront la moitié des capitaux d’investissement à raison de 66 %, suivis du secteur des services à hauteur de 22 % des projets ayant reçu un avis favorable. A son tour, le secteur du Bâtiment et des Travaux publics occupe la troisième place avec un taux de 11 %.
Concernant la création d’entreprises, il ressort des résultats réalisés par le Guichet d’aide à la création d’entreprises du CRI de Laâyoune que l’année 2010 était marquée par la tendance haussière du volume de création des entreprises. En effet, ce guichet a délivré 347 certificats négatifs. Et 160 entreprises ont été créées durant l’année 2010, dont 107 pour les personnes morales et 53 pour les personnes physiques. Quant aux sociétés à responsabilité limitée, elles arrivent en tête des sociétés créées. Par ailleurs, la région a connu, au cours de l’année dernière, le lancement de projets importants relatifs au secteur de l’énergie. Ils ont ainsi porté sur la réalisation de deux parcs éoliens. Le premier est érigé à Akhfenir et le second est sis à Foum El-Oued. Ces projets permettront de drainer d’importants investissements pour la région et de créer 300 postes d’emplois durant la phase de réalisation, 30 postes directs et 90 à 150 emplois indirects après la mise en service. La réalisation de ces deux parcs dans la région de Laâyoune participera, de même, à l’augmentation des revenus des communes locales, à travers la taxe professionnelle et à la mise en place de nouvelles installations. Pour rappel, la région bénéficie d’une exonération totale des Impôts et des taxes associées comme la TVA, l’impôt sur les sociétés et l’Impôt sur le revenu. Durant la période 2003-2010, la région a également connu la création de plus de 1600 entreprises. Comme elle fait l’objet d’un intérêt particulier pour son intégration et sa mise à niveau avec les autres régions du pays.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *