Laâyoune : les revendications de la jeunesse en débat

Laâyoune : les revendications de la jeunesse en débat

Organisé dans le cadre des 16 forums régionaux de la jeunesse, le rendez-vous de Laâyoune se voulait une occasion d’aller à la rencontre des jeunes et de les intégrer dans  le processus de prise de décisions qui concernent cette tranche de population. Le forum régional de la jeunesse, organisé le week-end dernier à Laâyoune, a également constitué une occasion pour souligner l’importance de la prise en considération des problèmes qu’affronte la jeunesse dans le cadre de la Stratégie nationale intégrée de la jeunesse qui sera élaborée prochainement. C’est à la Maison de la jeunesse Almassira que se sont réunis les jeunes de la ville de Laâyoune et Boujdour, qui sont venus nombreux pour saisir cette occasion en vue de réclamer haut et fort les revendications de la jeunesse locale. Ainsi, plus de 500 jeunes, âgés de 7 à 24 ans, ont pris part à ce forum régional. Dans ce cadre, ils se sont offerts un espace de débat et de réflexion et ont pu participer  au  processus de mise en œuvre d’une stratégie nationale. Ce  forum a été  construit autour de trois axes principaux, à savoir le sport, l’art et le développement personnel. Des sujets divers et variés ont été abordés  comme la citoyenneté, les loisirs, la culture et l’accès au marché de l’emploi. En effet, selon Lahoucine Ilyas, le coordinateur régional et délégué provincial  de Laâyoune du ministère de la Jeunesse et des Sports, son département  souhaite faire participer les jeunes pour recueillir leurs besoins, leurs attentes et visions.
Ce forum régional a été clôturé par un ensemble de recommandations qui seront étudiées et examinées au niveau central. Cette démarche  de consultation de jeunes via les 16 forums  organisés à travers le Royaume devrait offrir un cadre stratégique d’intervention où sont précisés les rôles, les obligations, les devoirs et droits de tous les intervenants, y compris les jeunes. Les organisateurs prévoient la participation de quelque 4.000 jeunes sélectionnés, à travers le Maroc, selon 4 critères bien définis. Le premier critère concerne les jeunes urbains et ruraux. Ce critère permet de distinguer les attentes et les besoins des jeunes selon leur mode de vie et de retranscrire les disparités sociales entre zones urbaines et zones rurales. S’agissant des scolarisés et non-scolarisés, les aspirations peuvent varier grandement selon le niveau d’études. Pour les hommes et femmes, des différences de taille subsistent dans différents domaines à dimension nationale. Quant à la tranche d’âge, elle est comprise entre 7 et 30 ans et présente des profils très variés. Il est à signaler que les forums régionaux prennent la forme de groupes de travail réunissant des jeunes de la même tranche d’âge (7-10 ans, 11-13 ans, 14-17 ans, et 18 ans et +). Ils aborderont plusieurs thèmes et seront suivis par des Assises nationales de la jeunesse auxquelles participeront des jeunes des  16 régions du Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *