Laâyoune : L’espace éducatif s’enrichit d’une nouvelle association

Laâyoune : L’espace éducatif s’enrichit d’une nouvelle association

La création de ce nouveau organe est  l’initiative d’un groupe d’enseignants, d’éducateurs, et d’acteurs pédagogiques, qui se sont fixés pour  objectifs de développer des activités succeptibles d’enrichir le champ éducatif  et culturel dans la région conformément aux dispositions de la Charte nationale d’éducation et de formation, de soutenir des actions sociales au profit des hommes et femmes d’éducation et de formation, d’apporter leur contribution à la réflexion autour de questions liées à l’apprentissage et à la formation. 
Ce nouveau-né de la scène associative à Laâyoune cherchera également à conclure des partenariats de nature à renforcer le processus de développement local, notamment dans les domaines culturel, artistique et social et contribuer aux grands efforts fournis pour le développement de l’enseignement dans les provinces du Sud, afin de répondre au contexte général de l’évolution de la société marocaine et à ses aspirations pour un futur meilleur.
Selon Abdourabbih Lachgar, qui a été élu président de ce nouveau-né, cette association va fédérer les actions engagées  pou améliorer la qualité du travail associatif, dans le secteur de l’enseignement, et  appuyer ainsi  son dynamisme, et répondre au besoin de la région de Laâyoune Boujdour Sakia El Hamra au niveau des associations actives dans le secteur de l’enseignement.
Cette association aura pour mission de développer le capital humain au sein des établissements scolaires, renforcer la participation de l’école dans la consécration des principes de la démocratie et  de la modernité, l’application de l’approche participative, et offrir un espace de communication entre les enfants scolarisés et le corps enseignant.
La création de cette association à Laâyoune est justifiée par le fait que le secteur de l’enseignement au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra connaît aujourd’hui de profond changement, à titre d’exemple  les élèves scolarisés avant 1975 ne dépassaient guère quelques centaines, alors qu’aujourd’hui ils sont des milliers, ce qui signifie que les objectifs de base retenus dans le cadre des orientations du gouvernement sont  ainsi de réserver une place capitale à l’école pour chaque enfant en âge de scolarité. Cette région compte un effectif encadrant de 2.000 enseignants, professeurs  et cadres administratifs. Les efforts déployés depuis 1975 témoignent de la volonté des pouvoirs publics de réaliser un grand saut en avant pour ce qui est du secteur socio-éducatif dans la région. D’ailleurs, Laâyoune compte actuellement des instituts scolaires prestigieux à l’instar de l’Institut supérieur de technologie  qui  a décroché récemment la certification ISO qualité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *