Laâyoune: L’INDH a porté ses fruits

Laâyoune: L’INDH a porté ses fruits

Lancée en 2005, l’Initiative nationale pour le développement humain a porté ses fruits au niveau de la province de Laâyoune. Déjà plus de 27 mille personnes en ont bénéficié. Selon les statistiques fournies par les services de l’Action sociale de la wilaya de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, quelque 262 projets nécessitant un budget global de 97,7 millions de dirhams ont été financés dans le cadre de l’INDH, durant la période 2005-2011, au niveau de la province de Laâyoune. L’importance de ces projets lancés, réalisés ou en cours de réalisation, vient du fait qu’ils sont réfléchis dans le cadre d’une approche participative et de concertations. Cette approche a permis l’élaboration d’un programme d’action issu de la réalité sociale de la province de Laâyoune dont la population dépasse les 200 mille habitants. Dans la première phase de l’INDH, l’accent a été mis sur quatre programmes prioritaires: le programme de lutte contre la pauvreté en milieu rural ciblant les communes rurales de la province de Laâyoune. Le programme de lutte contre l’exclusion sociale en milieu urbain ciblant les quartiers les plus défavorisés et marginalisés et qui ont connu le lancement de plusieurs projets de dallage et d’éclairage, et de création d’espaces verts. Le programme de lutte contre la précarité ciblant les personnes vivant dans la précarité extrême en plus des personnes déjà prises en charge dans les différentes structures publiques ou associatives appartenant aux catégories prioritaires. Le programme transversal soutenant les actions à fort impact sur le développement humain au niveau de l’ensemble des communes rurales et urbaines non ciblées comme le cas des sessions de formation organisées régulièrement pour améliorer les capacités des acteurs associatifs et élus. Ainsi sur l’ensemble des projets, 76 ont été réalisés à 100%, alors que le taux de réalisation des 186 projets restants oscille entre 60 et 94%, selon des données de la division de l’action sociale à la préfecture de la province de Laâyoune. L’INDH a contribué au financement desdits projets à hauteur de 91,2 millions de dirhams, alors que les autres partenaires ont assuré le reste, soit 6,4 millions de dirhams. Ces projets ont bénéficié à plus de 23.750 personnes réparties entre les différentes communes urbaines et rurales de Laâyoune. L’INDH a considérablement changé le quotidien des habitants des trois régions du Sud marocain, à travers la création d’activités génératrices de revenu (AGR) et l’amélioration des conditions de vie de personnes en situation de précarité. Cette initiative, avec ses spécificités, son mode d’exécution et ses objectifs ciblés, vient compléter et renforcer les actions de développement menées aussi bien par l’Etat que par les collectivités locales et ce depuis 1975, année de la récupération des provinces du Sud.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *