Laâyoune : Parc de Khnifiss, l’autre destination touristique

Les participants à une journée d’étude, tenue au centre d’Akhfenir dans la province de Laâyoune, ont souligné que le parc de Khnifiss regorge d’importantes potentialités naturelles et écologiques, aussi diversifiées que riches, dont la valorisation permettra d’insuffler une véritable dynamique de développement socio-économique local et durable.
Les intervenants lors de cette rencontre, initiée sous le thème «Le parc national de Khnifiss au service du développement humain», ont soutenu que la mise en valeur de ces ressources naturelles, tout en respectant la fragilité et la vulnérabilité des écosystèmes, constituera un vecteur de développement durable d’un tourisme culturel et écologique.
Dans leurs recommandations à l’issue de cette journée d’étude, organisée par l’Association Khnifiss pour le tourisme culturel et la protection de l’environnement, ils ont insisté notamment sur l’importance de développer une activité touristique mettant à profit les potentialités dont regorge le parc national de Khnifiss (situé au sud du centre d’Akhfenir) et intégrant la dimension du respect de l’environnement. Pour eux, une telle activité touristique est susceptible de faire de ce parc une véritable destination pour le tourisme écologique avec des retombées bénéfiques sur l’amélioration des revenus de la population locale, la création d’activités économiques génératrices d’emploi et la valorisation et la préservation du patrimoine écologique.
Les participants à cette rencontre, qui a réuni plusieurs responsables et acteurs locaux, des chercheurs et des représentants d’associations de développement, ont mis l’accent sur la nécessité d’établir une banque de données sur le parc de Khnifiss et la tenue d’activités permettant de faire connaître la richesse de la faune et de la flore de ce site et son intérêt socio-économique et écologique. Initiée en coordination avec la wilaya de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, l’Agence pour la promotion et le développement économique et social des provinces du Sud, la direction régionale des eaux et forêts, le Centre régional pour la recherche halieutique, l’université Ibn Zohr d’Agadir et le laboratoire «système aquatique: milieu marin et continental» relevant de cette université, cette rencontre a été marquée par la présentation d’une série d’exposés, portant notamment sur «L’importance écologique et raison d’être du parc national», «La proposition d’étude de la diversité floristique du parc national de Khnifiss» et «Les caractéristiques bioécologiques de la lagune de Khnifiss».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *