Laâyoune : pour un dépistage précoce des maladies rénales

Laâyoune : pour un dépistage précoce des maladies rénales

à l’initiative de  l’Association marocaine de soutien médical, en partenariat avec le ministère de la Santé et la wilaya de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, une campagne médicale a été récemment lancée à Laâyoune pour le dépistage et la sensibilisation contre la maladie rénale chronique. C’est sous le signe «Le diabète n’aura pas mon rein» que cette campagne a été organisée. Dans ce cadre, le président de l’Association marocaine de soutien médical, Khalid Rguibi, a indiqué que cette initiative intervient après les résultats positifs réalisés par la campagne médicale organisée en mars dernier au profit de 1.440 personnes. La campagne actuelle s’est déroulée dans de bonnes conditions, a-t-il noté, ajoutant que l’association a mobilisé plusieurs médecins pour atteindre les objectifs fixés. Ainsi, une équipe médicale de neuf médecins internes du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Rabat ainsi que des médecins et infirmiers de la direction régionale de la santé à Laâyoune ont assuré au profit des 2000 bénéficiaires des analyses médicales comprenant entre autres le diagnostic des symptômes de l’insuffisance rénale. En effet, des consultations gratuites ont été dispensées durant cette campagne pour le dépistage de maladies tels que le diabète, l’hypertension et l’infection urinaire qui peuvent engendrer une insuffisance rénale chronique. Des prises de tension artérielle et des analyses de sang et de l’urine ont été effectuées à cet effet. A la lumière des résultats de ces analyses, les malades identifiés ont été orientés vers les services hospitaliers spécialisés de l’hôpital Moulay Hassan Ben El Mehdi pour des examens approfondis. Cette campagne ambitionnait, notamment, de sensibiliser aux conséquences de négligence des symptômes de l’insuffisance rénale et à l’importance du dépistage précoce. C’était aussi une occasion pour sensibiliser le public à la nécessité de faire des analyses au moins une fois par an et un contrôle régulier de la tension artérielle pour garantir le dépistage précoce des maladies rénales, la réduction de leur progression et même la guérison grâce à une hygiène de vie saine et des soins appropriés.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *