Laâyoune : Promouvoir le développement local

Une session de formation sur la conception, la gestion, le suivi et l’évaluation des projets de développement local s’est ouverte, mardi 8 juillet, au Palais des congrès de Laâyoune au profit de 100 acteurs et intervenants dans le domaine du développement local.
Organisée par le comité provincial du développement humain, conformément à la philosophie et à l’esprit de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH), cette formation, qui se poursuit jusqu’au 11 juillet, connaît la participation des membres d’équipes d’animation des quartiers, de représentants de communes, d’associations et de coopératives liées par des partenariats dans le cadre de l’INDH, ainsi que des cadres de l’administration territoriale et des services extérieurs.
Cette session, initiée dans le cadre de la mise en œuvre des programmes de l’INDH, notamment dans son volet relatif à la formation et au renforcement des capacités, est supervisée par une équipe d’experts et de spécialistes en matière d’ingénierie et de conduite des projets de développement local. La deuxième du genre après celle organisée en juin dernier à Laâyoune sur les manuels et procédures de l’INDH, cette session sera marquée par la présentation d’une série d’exposés et de présentations thématiques axées autour de la gestion, le suivi et l’évaluation des projets.
Les participants à ces journées de formation sont répartis sur quatre ateliers axés autour de «La conception et l’élaboration des projets de développement», «La gestion et la planification budgétaire des projets», «La préparation et l’exécution technique des projets» et «Le suivi et l’évaluation des projets».
Selon l’expert international, Mohamed Boukhari, qui encadre cette formation et supervise l’atelier sur «La conception et l’élaboration des projets», cette session a pour objectif de renforcer les capacités des participants sur les procédures de gestion et de suivi des projets afin de faciliter l’évaluation de l’état d’avancement de ses projets, tant sur le plan technique que sur le plan de l’utilisation du budget.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *