Laâyoune : Promouvoir le dialogue entre les civilisations

Ce rendez-vous culturel a été initié par la section région de Laâyoune de l’association Alter-Forum, en coordination avec le Scout catholique espagnol. Et ce pour créer une culture de paix et de communication, contribuer à stimuler le dialogue entre tous les intéressés, notamment des deux rives de la Méditerranée, et veiller également à promouvoir le dialogue entre les civilisations.
Lors de cette conférence, l’accent a été mis sur la nécessite de l’encouragement du dialogue, pour corriger le déséquilibre ressenti dans le monde entier entre les valeurs culturelles occidentales et orientales, à travers la compréhension mutuelle entre civilisations, cultures et religions, et en mettant en lumière sur leurs interactions et leurs influences mutuelles.
Les intervenants ont souligné que les points clefs du dialogue entre les civilisation sont : respect de la culture d’autrui, engagement des gouvernements et des sociétés civiles, et la réaffirmation des valeurs communes à l’ensemble des acteurs de la société internationale (tolérance, droits de l’Homme, aspiration à la liberté…).
Selon eux, le dialogue constitue un noble principe humain, et une méthodologie efficace sur le plan éthique et politique. Ce dialogue est aussi une composante acquise de la civilisation humaine, qui éduque au respect de l’autre, à l’acceptation de la différence, et à la quête de la compréhension mutuelle comme alternative à l’antagonisme et à la confrontation. Ce qui fait que ce principe doit être consacré comme une option auxiliaire du dialogue, et comme facteur d’enracinement de ses valeurs et de ses traditions.
«Cette conférence est une initiative très louable qui mérite l’encouragement et le soutien, surtout qu’elle émane de jeunes de deux pays différents. Et durant laquelle j’ai découvert d’autres facettes de la culture arabo-musulmae, ainsi que le développement qu’a connu la ville de Laâyoune», confie à ALM Cathaysa Garcia, membre du Scout catholique espagnol.
Ces conférenciers réunis à Laâyoune ont souligné que le dialogue entre les civilisations est l’une des nécessités absolues de la vie dans le cadre de la paix juste, du respect mutuel et de l’application correcte des règles du droit international. Ce dialogue qui atteste de la maturité intellectuelle du genre humain, est le produit des expériences du passé, des faits des temps présents et des appréhensions inhérentes à l’avenir. Aussi, selon eux, l’élimination de toutes les formes d’indifférence et de discorde passe-t-elle impérativement par la connaissance de l’autre, qui décline son identité, à travers ses particularismes civilisationnels, et ses aspirations, ce qui suppose de cultiver un idéal propice à la reconnaissance et au respect mutuel.
A la fin de cette rencontre, les intellectuels et les religieux assistants ont appelé à faire du dialogue entre les civilisations un moyen efficace de lutte contre le terrorisme sous toutes ses formes, en extirpant les racines et en faisant barrage à l’accomplissement des desseins des commanditaires et des exécutants d’actes terroristes. Ainsi que la consolidation du dialogue entre civilisation pour construire la paix au présent et à l’avenir, sur des bases solides qui résistent aux crises impromptues nées d’incidents imprévisibles qui pourraient compromettre la stabilité internationale et ébranler la conscience humaine.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *