Laâyoune : Ramid s enquiert du fonctionnement de la justice

Laâyoune : Ramid s enquiert du fonctionnement de la justice

Le ministre de la justice et des libertés, Mustapha Ramid, s’est arrêté en début de semaine sur le fonctionnement des tribunaux dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra.
Cette visite qui fait partie d’une tournée dans les différentes juridictions du Royaume a pour objectif d’identifier les besoins des juridictions des provinces du Sud en ressources humaines et en infrastructures, et s’informer sur la cadence de travail et les conditions du personnel afin de remédier aux éventuels dysfonctionnements dans la circonscription judiciaire de la Cour d’appel de Laâyoune.
«Ce chantier place au cœur de ses priorités la consolidation de la gouvernance judiciaire, l’usage des nouvelles technologies dans l’administration et la promotion de l’infrastructure des tribunaux et autres structures du secteur. Le département de la justice a mis en place un système informatique avancé et un plan de formation destiné au personnel des tribunaux de Laâyoune», confie M. Ramid en marge de la visite qu’il a effectuée au tribunal de première instance et à la Cour d’appel de Laâyoune. Et d’ajouter qu’il a été décidé de mettre en œuvre un programme d’entretien et de réhabilitation de plusieurs tribunaux et de renforcer le réseau des juridictions à travers le pays, avec une attention particulière pour les provinces du Sud.
M. Ramid, accompagné d’une délégation officielle composée de Khalil Dakhil, le wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra et des notabilités locales, a également procédé lundi à l’inauguration du nouveau centre du juge résidant à Boujdour et qui devrait contribuer à rapprocher la justice du citoyen.
Auparavant le ministre a présidé à Dakhla la 7ème conférence régionale du dialogue national sur la réforme de la justice sous le thème «La gouvernance de la justice et la modernisation de l’administration judiciaire et de l’infrastructure des tribunaux».
Ce périple de M. Ramid n’est pas passé sans une série de sit-in organisés devant les sièges de ces tribunaux par des greffiers affiliés au Syndicat démocratique de la justice. Pour rappel, la Cour d’appel de Laâyoune englobe les tribunaux de première instance de Laâyoune, d’Oued Eddahab et de Smara, le centre du juge résident de Boujdour. Plus de 43 mille affaires ont été traitées au niveau de cette circonscription l’année dernière.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *