Laâyoune : Rendez-vous avec le festival Rawafid

Laâyoune : Rendez-vous avec le festival Rawafid

Après la réussite du premier festival Rawafid Azwane, qui s’est tenu au mois de juillet 2007, Laâyoune récidive et donne rendez-vous à ses habitants ainsi qu’à ses visiteurs, pour la  deuxième édition de ce festival. Cette édition est organisée par l’Association Synergie Sakia El-Hamra, la wilaya de la ville de Laâyoune, en partenariat avec le ministère de la Culture, l’Agence du Sud, et les conseils élus.
Rawafid Azwane renvoie, dans le dialecte hassani local, aux notions de chant, de poésie, de rythmes musicaux et de danse. Le festival vise la sauvegarde du patrimoine culturel sahraoui et sa promotion au plan international. Pour cette édition, les organisateurs ont choisi  pour thème «Lumières du désert et rythmes du monde». «Cette manifestation artistique constitue une occasion de communication, de dialogue et d’échange d’expériences entre les artistes marocains et étrangers. Elle offre aussi  un espace international de dialogue des cultures au cœur de la ville de Laâyoune, et constitue désormais un rendez-vous incontournable pour montrer au monde le visage des provinces du Sud», explique Hamdi Ouled Rachid, directeur du festival, lors d’un point de presse tenu samedi dernier. Et  d’ajouter que le festival Rawafid Azwane constitue un symbole d’ouverture et de brassage des cultures  et connaîtra la participation de diverses sensibilités créatives. Cette nouvelle édition sera animée par 20 troupes regroupant plus de 200 artistes venus d’Algérie,Tunisie, Mauritanie, Sénégal, Allemagne, Etats-Unis, France,Turquie, Italie,Grèce, Egypte, Liban, Cuba et le Maroc. Cette deuxième édition comporte une programmation artistique qui conforte le positionnement de ce joyau du Sud dans sa posture de capitale des rythmes du monde, en offrant au public local, national et international l’occasion de jouir des spectacles qui seront animés par une pléiade d’artistes de tous les continents. Selon les organisateurs, cette édition sera marquée par  l’ouverture sur les créateurs marocains résidant à l’étranger et sur les artistes de continents lointains qui se distinguent par leur diversité rythmique et la promotion de la culture régionale. D’ailleurs, de grands musiciens arabes prendront part à ce festival, comme la diva de la chanson marocaine Samira Ben Said, la star tunisienne Saber Roubai, qui gratifieront leurs fans  de leurs meilleurs tubes et enflammeront la ville  par leurs belles musiques. Et ce n’est pas tout.
Les organisateurs ont décidé cette année de délocaliser le lieu des spectacles, qui auront lieu durant cette deuxième édition dans quatre espaces de la ville de Laâyoune : le palais des congrès, la place du Mechouar, Almassira, et Oum Saad.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *