Laâyoune : soutien européen aux artisans sahraouis

Laâyoune : soutien européen aux artisans sahraouis

L’Union européenne vient d’élargir la liste de ses partenaires. Les acteurs de la ville de Laâyoune en figurent maintenant, grâce au projet de la promotion des conditions du travail des artisans de la ville. Ledit projet a reçu une enveloppe de 178 mille euros débloquée par l’Union européenne par le biais de l’Alliance espagnole du nord-ouest africain. L’appui de l’Union européenne entre dans le cadre du programme FEDER, qui regroupe plusieurs pays de cette Union, qui s’engagent via leur tissu associatif à conclure de partenariats avec d’autres parties de pays voisins pour leur venir en aide, comme c’est le cas avec le Maroc. Ainsi, les provinces du Sud du Royaume, en l’occurrence Laâyoune, viennent de récolter les fruits de leur ouverture sur les Iles Canaries, du fait que ce partenariat conclu avec l’Union européenne vient après de multiples visites entreprises par des responsables et hommes d’affaires locaux à ces Iles. L’enveloppe de l ’Union européenne a été allouée lors d’une cérémonie tenue, lundi dernier, au siège de la wilaya de Laâyoune en présence de Anis Birou, secrétaire d’Etat chargé de l’Artisanat et Mohamed Jelmous, wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, des représentants de l’Alliance espagnole du nord -ouest africain, et des professionnels de l’artisanat de la région. D’après Dahi Ahmed, délégué régional de l’artisanat de Laâyoune, 14 dossiers de partenariat ont été présentés à leurs homologues espagnols, qui ont montré au départ une certaine hésitation du fait que certaines parties ne veulent pas que l’Union européenne finance des projets dans cette région. Mais les opposants à cette idée de coopération ont vite changé d’avis après avoir été convaincu du sérieux de leurs collègues marocains, qui ont présenté un dossier solide. M. Dahi ajoute que le montant débloqué par les Européens sera destiné à la modernisation du processus de la production artisanale, l’amélioration des conditions de travail et sécuritaires des artisans, la création d’un site web pour aider les artisans à faire mieux connaître leurs produits, la formation continue, et faire doter ces personnes des techniques modernes de marketing. Selon Oscar Oveyero, conseiller de l’Alliance hispano nord-africaine, le financement de ce projet par l’Union européenne rentre dans le cadre de son ouverture sur les provinces du Sud du Royaume pour les appuyer, notamment au niveau de l’artisanat et du tourisme. Ce projet prévoit aussi des mesures pour encourager la formation professionnelle, à travers la définition des actions de formation continue adaptées aux artisans, le développement de la formation résidentielle et par apprentissage et l’organisation des séances de sensibilisation à destination des jeunes. D’autres actions seront lancées pour assurer la commercialisation des mono-artisans, et ce en vue de développer les ventes vers d’autres cibles de consommateurs à fort pouvoir d’achat, à savoir les résidents des grandes agglomérations nationales et les touristes étrangers.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *