Laâyoune : Un «carrefour» pour les artistes marocains

Laâyoune : Un «carrefour» pour les artistes marocains

Du 14 au 16 décembre, le palais des congrès de Laâyoune a abrité le carrefour des arts plastiques. Un événement qui a permis aux passionnés de l’art à Laâyoune de voir des œuvres qui témoignent de la richesse du patrimoine culturel marocain. Ce «carrefour» a été organisé grâce à la contribution de l’ONA, en collaboration avec les autorités locales de la ville. Ce qui entre dans le cadre de la volonté des autorités de Laâyoune de donner une forte impulsion aux activités culturelles. La cérémonie inaugurale s’est déroulée en présence du wali de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia-El Hamra, M’hamed Dryef, ainsi que de nombreux élus et responsables locaux, des acteurs associatifs et plusieurs personnalités.
Trois jours durant, les habitants et les visiteurs de Laâyoune, ainsi que les passionnés des arts plastiques ont pu découvrir la beauté d’une cinquantaine de tableaux regroupant des œuvres d’art et des créations artistiques, et qui sont élaborées dans des styles, des techniques et des expressions mixtes sur fond de couleurs et objets divers, montrant d’un imaginaire et d’un sens de créativité élevés.
La majorité des œuvres présentées lors de ce carrefour s’inspirent de deux éléments essentiels, à savoir la culture marocaine, ainsi que de la nature marocaine riche par ses paysages. «Ce carrefour a pour but de fêter la culture marocaine dans sa diversité, c’est pour cela que l’on a choisi des œuvres qui tracent la richesse de cette culture», souligne l’un des artistes participant à cette exposition. Certaines oeuvres présentées ont beaucoup attiré l’attention des visiteurs du carrefour, notamment par la grande capacité créative dont elles témoignent. Ces oeuvres amplifient les formes et les couleurs d’une manière débordante.
Lors de cette exposition, l’occasion a été donnée à certains artistes en herbe qui ont pu présenter leurs travaux et ce pour leur permettre d’acquérir la confiance en soi, et faire ainsi leurs premiers pas dans le domaine des arts plastiques. Certains jeunes ont pu également bénéficier de cours gratuits des arts plastiques, ainsi que des ateliers d’encadrement.
«On veut que de telles initiatives soient prises durant toute l’année car les jeunes de la région ont beaucoup de talent et il faut les encourager», estime un visiteur.
Le «carrefour» a aussi été l’occasion pour les artistes venus de toutes les régions du Royaume de débattre et d’échanger des idées tout en participant à l’animation de la vie culturelle de la ville.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *