Laâyoune : un milliard 238 MDH alloués à l’habitat

Laâyoune : un milliard 238 MDH alloués à l’habitat

Selon l’Atlas régional de l’habitat publié par l’inspection régionale de l’habitat,  le coût des opérations menées depuis 2009 au niveau de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra a dépassé un milliard 238 millions de dirhams. Parmi les projets programmés pour l’an 2010, on peut citer celui de l’aménagement de 10 nouveaux quartiers, ainsi que la construction de 20 logements sociaux dont le coût ne dépasse pas 140 mille dirhams. Les quartiers en cours d’aménagement s’étalent sur  1878 Ha à Laâyoune-Boujdour et Tarfaya.  Il est aussi prévu la poursuite de  l’aménagement de 24 mille lots dont une grande partie a été consacrée au relogement des  bénéficiaires du programme de villes sans bidonvilles. Ces lots sont équipés progressivement. L’Atlas ajoute que 57 lots de terrains ont été consacrés à la construction de villas au niveau d’Al-Marsa, ainsi que 547 lots réservés à la promotion du marché immobilier local. Ceci dit, ces opérations entrent dans le cadre de la diversification de l’offre immobilière. Dans le cadre des travaux du réaménagement urbain, la ville connaît  la réalisation de plusieurs chantiers portant sur le réaménagement des espaces publics  et de dallage,  pour un coût de 35 millions de dirhams pour Laâyoune et 20 millions de dirhams pour Al-Marsa. S’agissant du développement du territoire, les intervenants locaux chargés de l’habitat ont  tenu à appliquer une politique basée sur plusieurs études  et programmes qui ont pour objectif de prendre en considération la spécificité de la région. Quant au rapport sur le bilan des réalisations accomplies dans le cadre du programme de ville sans bidonvilles dans la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia El Hamra, l’inspection régionale de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement de l’espace indique qu’avec la démolition de la dernière baraque des campements Al-Wahda, la ville de Boujdour a rejoint la ville de Laâyoune sur la liste des villes sans bidonvilles dans le Royaume. Pour rappel, Laâyoune a été déclarée en juillet 2008 ville sans bidonvilles, après le recasement des habitants des campements Al-Wahda et de ses bidonvilles, dans le cadre d’un nouveau programme d’habitat et d’urbanisme, doté d’une enveloppe budgétaire de près de 1,42 milliard DH. A Boujdour, 5507 ménages (soit plus de 27 mille personnes) habitant les campements Al-Wahda ont bénéficié de lots de terrain équipés de 108 à 120 m2 et d’appui financier pour construire leurs nouvelles demeures au sein de lotissements qui ont connu la programmation de plusieurs équipements de proximité (écoles, centres hospitaliers et autres équipements sociaux et administratifs). Le recasement des habitants des campements Al-Wahda à Boujdour qui s’inscrit dans le cadre du programme national «Villes sans bidonvilles», a eu lieu sur une superficie de près de 213 Ha et a nécessité une enveloppe budgétaire de près de 340 millions DH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *