Laâyoune : Une délégation chilienne rencontre les élus de la ville

Des députés chiliens ont eu une série de rencontres avec le président du conseil de la région de Laâyoune-Boujdour-Sakia Al Hamra, Hamdi Ouled Rachid, les membres du conseil provincial, ainsi qu’avec des membres du bureau du conseil municipal de Laâyoune. Ces entretiens ont été une occasion pour la délégation chilienne de s’enquérir des attributions des instances élues, de leurs missions et de leur rôle dans la gestion de la chose publique sur le plan local, provincial et régional. Les élus de Laâyoune ont appelé à renforcer la coopération économique entre les villes du sud marocain et les villes chiliennes. Des explications ont été également fournies à la partie chilienne sur le Sahara marocain, ainsi que sur le rôle de la population sahraouie dans la résolution de ce problème. Les intervenants ont surtout relevé l’attachement de la population de cette région à leur patrie qu’est le Maroc.
Quant à Hassana Malainin, directeur du Centre régional d’investissement, il a présenté les réalisations accomplies dans les différents domaines de développement à l’échelle de la région : infrastructure dans les secteurs économique et social, soulignant que la région offre des potentialités importantes d’investissement pour séduire les acteurs économiques chiliens. Les députés chiliens ont également rencontré les représentants de la société civile, et les chioukhs des tribus sahraouies, qui leur ont donné un aperçu sur les activités entreprises par les associations de cette région dans la gestion de la chose locale. Ils ont aussi évoqué les manoeuvres ourdies par les ennemis de l’intégrité territoriale du Royaume et appelé les membres de la délégation chilienne à transmettre à l’opinion publique internationale, ainsi que celle de l’Amérique latine les réalités qu’ils ont observées et constatées durant leur séjour à Laâyoune. «Cette dernière qui n’a rien à voir avec la ville détruite comme veut laisser croire la propagande polisarienne», a déclaré l’un des chioukhs sahraouis à la délégation chilienne. Les députés chiliens se sont engagés à transmettre les opinions qu’ils ont écoutées et les réalités qu’ils ont observées, mettant en exergue l’importance de cette visite ayant pour but de s’enquérir de la situation réelle dans la région. «Nous sommes ici pour connaître la réalité de la situation dans la région du Sahara», a précisé Patricio Hales, un député chilien.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *