Laâyoune : Une randonnée en plein Sahara marocain

Pour vivre au rythme des nomades et profiter des vacances familiales, du calme et de la détente, un grand nombre d’amoureux du désert se dirigent vers le Sahara marocain. Durant ce passage, ces admirateurs de la nature sont fascinés par un horizon sans limites du trajet, sans détour et des nuits à la belle étoile. La randonnée dans cette région se fait à pied, à dos de dromadaire ou en 4 X 4. Pour faire de plus longues distances, tout dépend de la volonté de l’aventurier. Au cours de ces derniers années, des dizaines de touristes marocains et étrangers sont devenus adeptes de la randonnée en plein Sahara. Un voyage où ils découvrent l’authenticité des habitants des oasis, leurs traditions et leurs coutumes. Pour vivre pendant quelques temps sur les traces des longues caravanes de marchands qui traversèrent, jadis, cette région pour rejoindre le nord du Maroc où ils échangeaient tissus, perles, verres et sel.
Ces randonnées peuvent durer une seule journée ou toute une semaine. Toutes les activités sont disponibles pour que les amateurs de la randonnée passent une nuit à la belle étoile ou plusieurs jours à travers les immenses étendues du sud marocain, et assistent au superbe coucher du soleil.
Cette randonnée se déroule dans les plus belles régions du Sahara marocain. Travailler en tant que guide saisonnier de ces aventuriers est un métier qui attire un nombre important de jeunes, vu le gain qu’il procure, comme le jeune Yahdih, un bédouin et pur Sahraoui. Il a choisi de suivre les pas de son père qui a passé son existence à encadrer des caravanes à travers le Sahara. Ce jeune homme de 29 ans connaît très bien le désert et conduit les touristes sur les traces des caravaniers, en leur racontant des histoires merveilleuses.
Selon ce bédouin, la randonnée commence par un petit-déjeuner. Juste après, les chameliers qui accompagnent les randonneurs organisent et placent les bagages avec soin sur leurs dromadaires. C’est là que la marche commence dans la fraîcheur du matin à l’ombre des palmiers dattiers accompagnés par le plus gentil et le plus obéissant des dromadaires. Après quelques heures de marche, ces aventuriers laissent derrière eux toute habitation humaine et culture et pénètrent dans un paysage de dunes de sable fin et pur à perte de vue. Durant ce voyage, ces aventuriers font connaissance avec les habitants des oasis qui protègent leurs cultures du sable en installant des labyrinthes de barrières en branches de palmiers servant à fixer les dunes.
Après trois heures de marche, les aventuriers ont droit à un thé à la menthe et le déjeuner est servi. Le menu se compose de salades variées, fromage, poissons en boîte, œufs…
Après cette pause, les randonneurs doivent reprendre leur chemin. Ils continuent leur marche le reste de la journée sur les dunes. Ces aventuriers se dirigent vers l’un des camps préparés spécialement pour eux et qui est situé souvent près d’un puits. En arrivant sur place, ces amoureux de la nature assistent au coucher du soleil du désert aux couleurs magnifiques. Par la suite, le dîner est servi. Il se compose de repas chauds alternant tagines, couscous, harira et d’autres recettes des nomades. Ils passent la nuit sous la tente. Durant les autres jours, ces aventuriers passent en moyenne 5 à 7 heures de marche par jour, durant lesquelles ils traversent toute une multitude de paysages d’ergs, de lacs asséchés et de couleurs extraordinaires, et rencontrent des dromadaires à la quête de pâturage. «Il faut bien se préparer pour la randonnée et chaque aventurier doit avoir le matériel nécessaire pour cela : des chaussures de marche, des sandales pour reposer les pieds, des vêtements assez légers pour la marche et d’autres chauds pour le soir, une lampe de poche ou une frontale, des lunettes de soleil et de la crème solaire», explique Yahdih. Prêts ? Alors, bienvenus pour la randonnée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *