Laâyoune : «Vacances pour tous 2008» attire les jeunes du Sud

Après avoir bénéficié à plus de 13.300 enfants du sud marocain lors de la précédente édition, le programme « Vacances pour tous  2008» entend doubler ce nombre. C’est ce qui a été décidé lors de la rencontre régionale des colonies de vacances tenue à Laâyoune le mercredi 11 juin.
Cette rencontre s’est déroulée en présence des représentants du département de la Jeunesse et des Sports, des associations locales, qui se sont tous penchés sur les questions relatives à la réussite de «Vacances pour tous 2008».
Selon les représentants du tissu associatif local, ce programme attire désormais les enfants des trois régions du sud. Ainsi, en 2007 le programme a bénéficié dans la région de Laâyoune-Boujdour à plus de 5.000 personnes, à Oued Eddahb-Lagouira, à 3000 personnes et dans Guelmim Smara, le nombre des bénéficiaires a été de 5300. Cet engouement est étroitement lié aux efforts fournis par le tissu associatif local dans l’encadrement de ce programme.
Par ailleurs, cette rencontre a été consacrée à l’examen des mesures prises pour assurer la réussite du programme national «Vacances pour tous 2008», et les mécanismes de coordination entre l’ensemble des intervenants à cette opération au niveau des trois régions du sud. Il a aussi été question des efforts déployés au niveau central pour mobiliser les moyens financiers et logistiques afin de garantir la réussite de ce rendez-vous annuel, qui se converge dans sa philosophie avec les objectifs et l’esprit de l’Initiative nationale pour le développement humain (INDH).
Pour sa part, le secrétaire général de l’instance nationale des colonies de vacances, Mohamed Kartiti, a mis en relief la contribution remarquable du programme, qui consiste en la création d’une dynamique éducative, culturelle, sociale et économique durant les vacances d’été, rappelant les réalisations de la 5ème édition en terme de création de nouvelles colonies de vacances.
L’accent a été également mis par le tissu associatif local, sur l’importance d’augmenter l’allocation réservée à la nourriture et la nécessité de garantir la sécurité et la sûreté lors de ce rendez-vous estival et à consolider le rôle socio-éducatif des colonies de vacances. Les participants ont aussi mis en relief la nécessité de mobiliser toutes le énergies locales afin de mettre en oeuvre les différentes phases de ce programme, tout en veillant à être en contact permanent avec la population et à favoriser l’ouverture des colonies de vacances sur leur environnement.
Il reste à signaler que depuis son lancement il y a cinq ans, le programme national «Vacances pour tous» a réalisé plusieurs objectifs, notamment l’accroissement des services prodigués aux enfants estivants et des espaces réservés aux colonies de vacances, a-t-il indiqué, rappelant l’organisation de colonies de vacances thématiques et linguistiques au profit des jeunes âgés de 15 à 17 ans et de colonies urbaines et de proximité en vue de donner davantage d’opportunités aux populations défavorisées dans le cadre de l’INDH.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *