Laâyoune : vers l’ancrage des valeurs de la citoyenneté

Laâyoune : vers l’ancrage des valeurs de la citoyenneté

«Quel rôle de l’acteur associatif dans le développement régional ?», était le thème choisi par les organisateurs pour la 4ème édition du forum international des ONG. Initié par la Fédération associative pour le développement et la formation en partenariat avec l’Association Itare pour le développement social et la solidarité, l’Association Sud pour l’immigration et le développement et l’Association du groupement de recherche et d’études sur la région sahélo-saharienne, ce forum se veut une occasion pour échanger les connaissances et les expériences entre les acteurs de la société civile. Cette rencontre qui s’est déroulée, du 29 au 31 mars,  a été animée par une pléiade d’universitaires et de chercheurs qui ont été unanimes à souligner la responsabilité incombant à l’acteur civil  pour relever le défi de la consécration et de l’ancrage des valeurs de citoyenneté positive et agissante. D’après les organisateurs, cette rencontre ambitionne de créer un espace de dialogue et d’échange de  vues entre les représentants des associations nationales et internationales sur divers sujets. Il s’agit notamment de la démocratie, la gestion locale participative, la bonne gouvernance et la formation, ainsi que la création d’un mouvement associatif doté d’une force de proposition capable d’élaborer une vision sur le développement régional. Mettant en avant les efforts déployés par le Royaume dans le cadre du processus d’édification d’un projet sociétal moderniste et de promotion de la pratique démocratique, les intervenants ont fait remarquer que cette rencontre  a constitué une occasion pour approfondir le débat et échanger les idées dans le but de contribuer à l’émergence d’un acteur civil responsable. Intervenant lors de l’ouverture de ce 4ème forum, le président de la Fédération associative pour le développement et la formation au Maroc,  Abdesslam Hayoun, a mis l’accent sur la contribution de l’élément humain au développement local, relevant que le thème choisi pour cette édition vise à mettre en lumière l’importance d’associer l’acteur associatif au processus du développement. Par ailleurs, les intervenants ont estimé que l’acteur associatif doit constituer un partenaire stratégique dans le processus du développement dans le cadre d’une action participative. Ils ont également mis l’accent sur l’importance de la coordination entre les différents acteurs de la société civile pour la promotion de l’action associative et l’importance d’œuvrer à la formation et la qualification de l’élément humain. Au programme de cette rencontre de trois  jours, figurait une conférence autour du thème «Le rôle de la régionalisation et la décentralisation dans le développement» et des ateliers portant sur «La régionalisation élargie du point de vue de l’acteur associatif», «La relation entre l’autorité et les instances élues», «L’acteur associatif pour une bonne gouvernance et un développement durable», «Le rôle de l’élément humain dans la réalisation de développement» et «La régionalisation et la citoyenneté».

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *