Larache : Soutien aux habitants du milieu rural

Le Réseau international des Actrices sociales des territoires européens ruraux (ASTER) et le Réseau des associations de développement (RADEV) organisent, jusqu’au 26 juin 2007, trois forums de restitution des résultats des diagnostics territoriaux au niveau de trois communes rurales de Boujdiane, Tatoft et Sahel.
En collaboration avec l’Association locale Oum Kora pour le développement, le 1er forum a eu lieu, le dimanche dernier, dans la commune rurale de Boujdiane, située à 60 km de Larache. 
«C’est une région enclavée dont la majorité de la population vivait de la culture du cannabis. Il n’y a pas eu de véritable programme de soutien aux habitants pour la reconversion vers d’autres cultures rentables», a expliqué le président de l’association Oum Kora, Abdelali Karkri, faisant remarquer que les résultats des diagnostics territoriaux réalisés ont montré que la commune rurale de Boujdiane manque e d’infrastructure de base notamment éducative et sanitaire.
En l’absence d’activités économiques alternatives, M. Karkri a souligné que la majorité de la population vit dans la précarité. «Et les résultats des diagnostics ont montré que la majorité des élèves quittent les bancs de l’école avant la fin de leurs études primaires. Alors, le taux d’analphabétisme prend des proportions alarmantes, surtout chez les femmes», a-t-il souligné.
De son côté, la présidente de l’association Aster-International, Marie-Lise Semblat, a rappelé que l’organisation de ce forum rentre dans le cadre du Programme d’appui au développement local (PADL- Maroc), initié par le RADEV et le réseau Aster- International. «Ce projet vise à contribuer à la lutte contre la pauvreté notamment en faveur des femmes rurales et par la mise en œuvre d’un développement local participatif».
La coordinatrice du projet PADEL, Jocelyne Gendrin Guinebault, a précisé que «cette rencontre constitue la deuxième étape dans la réalisation de ce projet. C’est l’occasion de restituer les résultats du diagnostic territorial participatif aux populations locales concernées. Ce qui renforcera la participation des acteurs sociaux dans les prochaines actions qui conduiront à l’élaboration d’un plan de développement local», a-t-elle expliqué, avant de poursuivre que «le diagnostic doit être réalisé par les habitants pour mieux déterminer les besoins du site concerné». Le programme de ce premier forum a comporté des ateliers au profit des habitants de la commune rurale de Boujdiane. Il s’agit de l’atelier près- cannabis, l’atelier de la santé en général et la santé des femmes en particulier, l’atelier de l’éducation (scolarisation de la jeune fille, alphabétisation et formation professionnelle), l’atelier de la création de petits projets économiques ainsi que l’atelier sur le tourisme rural.
Créé en 1993 à Saint Quentin (France), le réseau Aster- International est à la fois un organisme de formation et de soutien à la population rurale au niveau international. Ce réseau se veut essentiellement un lieu de rencontres et d’échanges de compétences, autour de la problématique des femmes en milieu rural. Des femmes, membres de ce réseau, sont engagées pour mettre en œuvre les capacités féminines à devenir des opératrices de développement local, en leur permettant d’accéder à une implication citoyenne, une activité, une formation et un emploi.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *